À Dieppe, l’ancien cinéma le Rex fait peau neuve : le cabaret va enfin ouvrir ses portes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Gregory Archiapati
© Olivier Flavien/ France Télévisions

L’un de ses rêves va enfin pouvoir se concrétiser. Nicolas Bellenchombre attend depuis près d’un an de pouvoir accueillir du public dans son cabaret "La sirène à barbe". Mais à cause de la crise sanitaire l’ouverture du lieu a été repoussée à de nombreuses reprises.

Il s’était habitué à cette situation, à savoir répéter des spectacles dans une salle vide. Et puis, comme un soulagement, mais aussi avec une certaine angoisse, le gouvernement a annoncé une réouverture des lieux de spectacle à partir du 19 Mai.

Pour la Sirène à barbe, il faudra encore patienter jusqu’au 11 Juin. Il faut bien 1 mois selon le gérant du cabaret pour relancer la machine qui ne dormait que d’un œil.

On a très peu de temps pour décaler les spectacles, les réorganiser, mais aussi préparer la logistique 

Nicolas Bellenchombre, gérant du cabaret "La Sirène à barbe"

Le dynamisme reprend donc son droit. D’autant que la situation économique devenait compliquée. L’entreprise a été créée en Juin 2020, mais jusqu’aux récentes annonces gouvernementales, aucune date d’ouverture n’avait été arrêtée. Il y avait eu de l’espoir en Novembre et Décembre 2020, sans suites.

Cela a engendré de nombreuses dépenses de frais courants. Electricité, chauffage, assurances, eau etc…il a fallu puiser dans le capital social d’une société qui n’a même pas un an.

Aucune aide de l'Etat

En ce qui concerne les aides de l’état, la Sirène à barbe n’en a eu aucune. Pour en bénéficier il faut présenter un bilan d’activité. Impossible à faire lorsque son entreprise vient d’être créée. Des demandes ont été faites auprès de la Chambre de commerce et d’industries et d’autres organismes. La réponse a toujours été la même : non.

Tout est inquiétude, surtout lorsque l’on ouvre un business culturel. 

Nicolas Bellenchombre, gérant du cabaret "La Sirène à barbe"

La santé financière devrait s’améliorer à partir du 11 Juin mais Nicolas Bellenchombre reste tout de même prudent. Selon le maitre des lieux, la saison n’est pas la bonne pour ouvrir un cabaret et un théâtre, des activités d’automne.

Une jauge problématique

Le 11 Juin, les lieux de spectacles pourront accueillir du public avec une jauge de 65% soit 65 places pour la Sirène à barbe. Selon le gérant du cabaret, cela pourrait freiner les producteurs. Les artistes préfèrent jouer devant une salle pleine, surtout si c’est un grand nom.

A Dieppe, l’ancien cinéma le Rex fait peau neuve : le cabaret va enfin ouvrir ses portes

Mais pour l’instant tout le monde veut tirer dans le même sens. Etre prêt et proposer au public n divertissement attendu depuis un an.  

3 ambiances différentes au Rex

En plus du cabaret La Sirène à Barbe, le Rex accueille deux autres activités. La première est une salle de sport, plus précisément de fitness. Elle est portée par l’équipe d’In Form.

Trois associés, Julie Buron, Yanis Delaunay et Joseph Cavelier portent ce projet. Des cours de Zumba, de Pilate ou de remise en forme seront proposés. Eux aussi espéraient ouvrir en Septembre 2020, puis en Janvier 2021. Finalement la salle accueillera ses adhérents à partir de la mi-juin.

160 abonnements ont déjà été souscrits. De quoi être optimiste quant au succès de cette salle.

La seconde activité  consiste à proposer un espace de travail, de réunions ainsi qu'une salle de conférence. Ils seront tous à louer.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.