Avec Alpine, la Normandie sur le podium des 24 Heures du Mans 2021

Publié le Mis à jour le
Écrit par Richard Plumet
L'Alpine A480 Gibson Hypercar WEC's  pilotée Nicolas Lapierre  le 21 août 2021 aux 24 H du Mans
L'Alpine A480 Gibson Hypercar WEC's pilotée Nicolas Lapierre le 21 août 2021 aux 24 H du Mans © Jean-François MONIER / AFP

La marque dieppoise de voitures de sport termine en troisième position de la grande course d'endurance derrière Toyota.

Décalée de la mi-juin à la fin août en raison de la crise sanitaire, la 89e édition des 24 Heures du Mans a rassemblé 50.000 spectateurs.
Avec une seule voiture engagée, le constructeur français Renault était de retour au Mans avec, comme en Formule 1, le choix de la marque Alpine.

Les voitures Alpine, créées à Dieppe en 1955 par Jean Rédélé, étaient à l'honneur ce samedi 21 août avec une grande parade de différents modèles organisée avant le départ des 24 Heures du Mans.

Présent au volant d'une des voitures, Esteban Ocon, le pilote normand de Formule 1 originaire d'Evreux (qui court cette saison sur Alpine) avait fait le déplacement pour soutenir et encourager les trois pilotes de la N° 36 Alpine : les Français Nicolas Lapierre et Matthieu Vaxiviere et le Brésilien André Negrao.

Après une course marquée par deux incidents de pilotage (dont un sur une piste rendue glissante par la pluie), l'Alpine A480 engagée en catégorie Hypercar a tenu toute la nuit sans rencontrer de soucis mécaniques en "talonnant" les Toyota.

Au dernier quart de la course, l'Alpine était au 3e rang du classement général. Sans pouvoir rattraper le retard pris sur les deux voitures du géant japonais, et tout en veillant à ne pas se faire doubler, le team Alpine a fini la course avec combativité et détermination pour conserver sa troisième position jusqu'à l'arrivée et terminer sur le podium.

Un podium qui a ému aux larmes le Philippe Sinault, le directeur sportif du team Alpine Elf Matmut Endurance, qui dimanche soir, a salué la performance de son équipe :

"Alpine aime définitivement Le Mans. En me tenant en bleu sur le podium, je me rends compte qu’il se passe une belle histoire. Si la victoire s’était présentée, elle aurait été fantastique pour renforcer la légende d’Alpine et celle du Mans, mais nous n’avons pas le droit d’être déçus. C’est un excellent résultat, acquis au terme d’une course extrêmement difficile et compliquée. Nous sommes une petite équipe n’alignant qu’une voiture. Nous n’avions pas le droit à l’erreur et nous avons frôlé la correctionnelle dans la nuit. Nous avons vite compris que nous ne pourrions pas atteindre le niveau de jeu des vainqueurs et nous avons concentré toutes nos forces sur ce podium important pour toutes les personnes qui nous soutiennent."

Après cette épreuve, je crois que nous disposons aussi d’une photographie un peu plus exacte du niveau de chacun. Je pense enfin à Jean-Pierre Jaussaud, un homme qui a su briser les codes de son époque en étant simple, efficace, sérieux, passionné et d’une humilité incroyable afin d’être incroyablement performant !"

Philippe Sinault,
Team Principal d’Alpine Elf Matmut Endurance Team

Alpine et la Normandie à l'honneur au Mans 43 ans après Jaussaud

Marque de Dieppe soutenue par un pilote d'Evreux, l'Alpine des 24 Heures du Mans 2021 arborait aussi le nom d'un sponsor normand : l'assureur Matmut dont le siège social est à Rouen.

Cette victoire 2021 d'Alpine a été aussi l'occasion de rendre un bel hommage à Jean-Pierre Jaussaud, le pilote de Caen décédé le 22 juillet dernier.
Jean-Pierre Jaussaud, qui a participé 13 fois au 24H du Mans, avait fini vainqueur en 1978 au volant d'une Alpine Renault.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.