Formule 1 : le pilote normand Esteban Ocon et son Alpine remportent le grand prix de Hongrie, Pierre Gasly 6e

Le coureur natif d'Evreux a remporté le premier grand prix de sa carrière en Hongrie ce dimanche 1er août. Une première victoire aussi pour le constructeur dieppois Alpine, nouveau nom de l'équipe Renault en F1.
Esteban Ocon après sa victoire en Hongrie le 1er août 2021.
Esteban Ocon après sa victoire en Hongrie le 1er août 2021. © Florion Goga/AFP

Une course folle et un tableau des résultats aux couleurs normandes. Le pilote de Formule 1 Esteban Ocon et son Alpine se sont offert le grand prix de Hongrie ce dimanche 1er août. C'est la première victoire en grand prix pour le coureur originaire d'Evreux dans l'Eure, qui devient le 14e Français vainqueur en F1.

Huitième sur la grille de départ, Ocon a largement profité d'un important accident survenu dès le premier virage : Valtteri Bottas est allé heurter Lando Norris, entraînant un carambolage avec Max Verstappen et Sergio Pérez. Dès le deuxième tour, la course est momentanément interrompue le temps de dégager les débris du circuit. Le Normand repart en deuxième place, derrière Lewis Hamilton.

A la faveur d'un arrêt du Britannique pour changement de pneus, Esteban Ocon a pris la tête pendant le cinquième tour, pour ne (quasiment) plus la lâcher de toute la durée de la course. Juste derrière lui, l'Aston Martin de Sebastian Vettel n'est pas parvenue à le dépasser, malgré des assauts répétés pendant les 65 tours suivants. "Quel moment, ça fait tellement du bien. On a eu des moments difficiles cette saison mais on a continué à travailler. Je ne sais pas quoi dire, c'est juste fantastique. C'est un travail d'équipe", a-t-il réagi avant de monter sur le podium.

Un peu plus loin, l'autre Normand du jour réalise lui aussi une belle opération. Parti cinquième, Pierre Gasly s'est retrouvé relégué à la onzième place après l'accident, avant de remonter progressivement. Sur la ligne d'arrivée, le pilote rouennais termine sixième.

Alpine en force

La victoire d'Esteban Ocon marque aussi la renaissance d'Alpine. Filiale du groupe Renault, marque historique née à Dieppe, consctructeur mythique de voitures de sports des années 60 et 70... Alpine est au centre de la réorganisation de Renault Sport. Au point que l'équipe de Formule 1 de Renault prend le nom de sa filiale en 2021. Le pilote d'Evreux signe ainsi la première victoire d'Alpine en son nom lors d'un grand prix. 

Le constructeur dieppois place même son autre pilote, le double champion du monde Fernando Alonso, en cinquième place. Au classement général, les deux coureurs Alpine pointent aux 11e et 12e places. Avec 35 points engrangés en une seule course, leur écurie remonte de la 7e à la 5e place et dépasse Aston Martin et AlphaTauri.

Une pluie de réactions

La belle victoire d'Ocon et sa résistance à Sebastian Vettel ont provoqué de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. Notamment sur Twitter, où les Français n'ont pas manqué de faire ressortir leur chauvinisme avec humour :

Et quitte à être chauvin, autant l'être à l'échelle de la Normandie. C'est le cas de Laurent Bonnaterre, conseiller régional et maire DVG de Caudebec-lès-Elbeuf en Seine-Maritime : 

Même Emmanuel Macron y est allé de son commentaire, signalant qu'"avec ce premier succès pour l’écurie Alpine, c'est aussi l'industrie automobile française qui est mise à l'honneur".

Esteban Ocon, héros du jour

De façon générale, la performance d'Esteban Ocon a été saluée, et le coureur régulièrement qualifié de "grand" ou de "géant" :

Le Normand, né de parents garagistes, est l'un des très rares coureurs (et désormais champions) de Formule 1 à avoir grandi dans des conditions économiques loin d'être aisées. En 2016, âgé de 19 ans, il devenait le plus jeune Français à avoir pris part à un grand prix. Il devra attendre quatre ans avant d'obtenir son premier podium, à Sakhir en décembre 2020. Ce dimanche, il a signé sa première victoire en 78 courses.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
formule 1 sport auto-moto