Coronavirus : A Dieppe, les transports en commun préparent déjà l'après 11 mai

Des bus et une vie au ralenti depuis six semaines, à Dieppe aussi, le quotidien a changé pour les usagers des transports en commun. Le service fonctionne en mode dégradé, à hauteur de 30%, avec des mesures sanitaires strictes, qui vont encore évoluer dans la perspective du déconfinement prochain. 

© France 3 Normandie
A moitié vides, à Dieppe, les bus urbains de Deep Mob, (ex Stradibus) circulent bien dans les rues de la ville depuis le début de la crise du Covid 19, mais en mode dégradé, avec une seule ligne sur les trois, d'ordinaire en service. 

Des chauffeurs en première ligne, mais protégés


Afin d'assurer le plus de sécurité possible aux usagers comme aux chauffeurs, les véhicules de leur côté, sont régulièrement désinfectés, et plusieurs mesures concrètes d'organisation ont été prises, comme par exemple, l'interdiction pour les voyageurs, de monter par l'avant du véhicule, et ce, de manière à éviter le plus possible les contacts, notamment avec les conducteurs.

Pour ces derniers, certaines règles sont aussi à respecter scrupuleusement. 

"on a des gants jetables que l'on récupère tous les matins au dépôt, on a aussi des lingettes désinfectantes pour nettoyer notre poste de travail, et une fois que c'est fait, moi je retire mes gants et j'en remet uniquement quand je redescend du bus. " Francis Breillot, chauffeur de bus. 


Une place sur deux condamnée et un parcours fléché


Mais, pour s'adapter et se préparer en amont au possible déconfinement, dès le 11 Mai prochain, de nouvelles mesures de protection vont être mises en place comme :

la condamnation d'une place sur deux et une évolution du parcours des usagers dans le véhicule.

Un sujet qui préoccupe déjà Jérémy Dry, directeur de Deep Mob : 

"On a prévu de mettre des bâches en PVC, pour isoler le conducteur. L'idée, de réouvrir l'accès par la porte avant, se fera par décret, mais il faudra établir un parcours client pour éviter les croisements"

Pas de changement non plus pour se procurer des billets.
Les agences resteront fermées jusqu'à nouvel ordre, et la vente de tickets sera toujours indirecte, par dématérialisation, grâce, notamment à un système de vente par sms.  
 


Des usagers confiants, mais vigilants


De leur côté, les usagers, n'affichent pour l'instant pas trop d'inquiétude, mais espèrent que tout le monde suivra bien les consignes à partir du 11 Mai.

Pour Vanessa Terrier, qui emprunte régulièrement ces bus, 
" c'est aux gens de respecter leurs distances, car, en fonction du monde qu'il y a, on est plus ou moins collés en fait ! "


 
A Dieppe, les transports en commun se préparent au déconfinement ©France 3 Normandie

Les bâches de protection pour les conducteurs devraient être installées à partir du lundi 4 mai.
Mais, pour la reprise du réseau à 100%, aucune date n'a pour l'instant été communiquée.

 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus : conseils pratiques santé société transports en commun économie transports
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter