• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Le député de Seine-Maritime Sébastien Jumel rend son rapport sur la place des jeunes handicapés dans le système scolaire

© France Télévisions
© France Télévisions

Une commission d'enquête parlementaire a travaillé sur l'inclusion scolaire des élèves handicapés, de la maternelle à l'université. Résultat : 57 propositions votées à l'unanimité. Des propositions remises aux ministres concernés
 

Par Richard Plumet

La loi existe. Elle date de du 11 février 2005 et "pose le droit pour chaque enfant handicapé d'être scolarisé dans l'école de son quartier".  Quatorze ans plus tard, le constat est que l'inclusion scolaire et universitaire "avance à pas lents".

Cette conclusion est celle du rapport parlementaire remis ce lundi (22 juillet 2019) par une commission d'enquête initiée par le député communiste de Dieppe.
Sébastien Jumel : un rapport sur l'école et le handicap

VIDEO : le reportage d'Emilie Leconte et Hervé Colosio (montage : Xavier Robert)


"Pas un îlot de satisfaction dans un océan de renoncements"

C'est avec cette formule que Sébastien Jumel, le rapporteur de la commission d'enquête résume l'efficacité de la loi de 2005 et de la nécessité d'aller plus loin et plus vite au regard de la situation observée avec la création rapide d' "un acte II" de cette loi.

La mise en œuvre concrète des droits des enfants en situation de handicap pour l'inclusion scolaire n'était pas une réalité pour tout le monde. Et donc on a établi un diagnostic partagé. On a auditionné plus de 150 acteurs pour mesurer ce qui avait avancé et le chemin qui restait à accomplir pour une véritable inclusion des enfants. Et ça pose plusieurs questions : celle des moyens humains, celle du statut des intervenants, qu'il faut déprécariser et considérer comme un véritable métier ; celle des moyens des MDPH, qu'il faut humaniser ; celle des accompagnements à mettre en œuvre dans l'enseignement supérieur… Tout ça nous l'avons étayé à travers 57 propositions qui vont donc être un point d'appui pour faire en sorte que l'inclusion, de la maternelle à l'Université, soit au cœur des priorités des politiques publiques.

  • Sébastien Jumel, député de Seine-Maritime


Un travail parlementaire exemplaire

Après six mois d''enquête et d'auditions, le rapport de 200 pages a formulé 57 recommandations. Interrogée par l'AFP, la présidente de la commission, Jacqueline Dubois (LREM), a salué des travaux avec des "postures très éloignées des polémiques politiciennes", se félicitant d'un rapport "très documenté qui offre un panoramique de la situation des élèves en situation de handicap", avec des propositions "pertinentes", dont certaines ont déjà été ou vont être mises en place par le gouvernement.

Lecture d'été

Parmi les ministres destinataires de ce rapport, celui de l'Education Nationale : Jean-Michel Blanquer qui s'est engagé à l'étudier pendant l'été et à réfléchir aux  suites qui pourraient être données aux propositions. Le député Sébastien Jumel s'est, de son côté, engagé à relancer le ministre à la rentrée.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Rouen : marche blanche en hommage à Mamoudou Barry et mobilisation contre le racisme

Les + Lus