Dieppe : deux producteurs locaux ouvrent leur boutique pour favoriser le circuit-court

Deux producteurs viennent d'ouvrir à Dieppe un magasin où de nombreux produits locaux sont en vente. L'idée : favoriser le commerce en circuit-court. 

C'est devenu plus qu'une tendance, manger locavore. De plus en plus de français souhaitent consommer des produits qui ont été cultivés ou élevés près de chez eux.

Alors Mylène Levasseur et Nicolas Blondel, producteurs fermiers locaux à Gouchaupré et Sauchay, près de Dieppe (Seine-Maritime), se sont associés pour vendre leurs produits en centre ville de Dieppe. Ils ont donc ouvert leur propre boutique et proposent de la volaille, des fromages, de la glace ou encore des boissons.

Une fois par semaine Mylène découpe et prépare la volaille de son exploitation de Gouchaupré . Des filets et autres cuisses de poulets sortent de son laboratoire, direction la boutique du centre ville de Dieppe. Ses produits seront alors vendus aux côtés de ceux de Nicolas, producteur, responsable d’un laboratoire de transformation du lait fermier en glaces et desserts glacés pour la ferme d’Idoine à Sauchay.

Une hausse de la demande depuis le confinement

Depuis le début de la crise sanitaire, l'éleveuse a noté une forte hausse de la demande de la part de sa clientèle. Acheter local est aujourd'hui devenu plus qu'une tendance. Selon Nicolas, la philosophie locavore a augmentée de 30% en 1 an.

Depuis le premier confinement on a retrouvé des gens qui trouvent de l'intérêt à revenir nous voir pour les produits locaux, et pour visiter les exploitations.

Nicolas Blondel, associé au Panier Fermier

Chaque samedi matin, les deux producteurs avaient l'habitude de se retrouver sur le marché de Dieppe. Désormais, plus besoin d'attendre le week-end pour voir leur clientèle. Leur boutique est ouverte du mardi au dimanche. 

Diversifier l'offre de produits locaux

Mylène et Nicolas ont déjà pour projet de diversifier l'offre dans leur magasin. Ils souhaitent proposer des produits de petits producteurs locaux. Les clients pourront donc trouver miel, farine, confiture, chips, bière, cidre, et des légumes bio.

A terme, ils souhaitent proposer un service de rotisserie et de vente de glaces en cornet.

 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie agriculture consommation