Dieppe : l'écurie Alpine dévoile les couleurs de sa prochaine voiture F1

Publié le
Écrit par Antoine Belhassen
La première monoplace d'Alpine pour la saison 2021 de Formule 1 devrait être habillée en noir.
La première monoplace d'Alpine pour la saison 2021 de Formule 1 devrait être habillée en noir. © Alpine Sport Cars

La marque automobile Alpine, née et développée à Dieppe, a dévoilé, ce jeudi 14 janvier, les premières images de sa future monoplace. Elle prendra le départ de la prochaine saison de Formule 1, en mars prochain.

Alpine, marque née et développée à Dieppe, a dévoilé, ce jeudi 14 janvier, les images de sa prochaine voiture destinée à la Formule 1. Le groupe Renault a révélé la monoplace lors d'une présentation virtuelle de ses objectifs généraux.

Lors de la prochaine saison de F1, l'écurie "Alpine F1 Team" remplacera celle de Renault. Un choix fait car Alpine est synonyme "d'élégance, d'ingéniosité et d'audace".

Une A521 avec, à son bord, Fernando Alonso

La couleur noire est un hommage au prototype A500 F1 de 1975. Mais le plus gros succès d'Alpine dans le sport automobile remonte à 1978, lorsque l'écurie remporte les 24 Heures du Mans.

Dans les années 1970 et 1980, l'usine de Dieppe a continué à lancer de nouveaux modèles innovants avec notamment l’A310 V6 et la GTA avant que la production ne soit finalement arrêtée en 1995.

Pour le moment, aucune annonce ne permet de dire que l'usine de Dieppe sera impliquée dans les performances d'Alpine en Formule 1.

La nouvelle saison de F1 débutera en mars prochain. Une première monoplace Alpine devrait voir le jour en février prochain. A bord des deux voitures : le Français Esteban Ocon et l'ancien champion du monde espagnol, Fernando Alonso, qui semble déjà conquis par l'aspect de son prochain bolide.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.