A Dieppe, un jardin partagé au pied des immeubles

Au pied des immeubles, un jardin partagé de 70 mètres carrés à Dieppe (Seine-Maritime) / © France 3 Normandie
Au pied des immeubles, un jardin partagé de 70 mètres carrés à Dieppe (Seine-Maritime) / © France 3 Normandie

A Dieppe en bas de leur immeuble, certains habitants du quartier Janval cultivent à leur manière le lien social. Dans la cité Million, un potager en mode permaculture sert de terreau à l'échange et aux conversations. C'est le fruit d'une initiative menée par l’association "nouvelles élégances".
 

Par Marc Moiroud-Musillo

Depuis le début de l'été, les habitants de la cité Million peuvent cueillir des tomates, aromates, courges et pommes-de-terre directement au pied de leur immeuble. Un jardin partagé de 70 mètres carrés a vu le jour là où, jusqu'à maintenant on trouvait des plates-bandes et des jardinières. Plus besoin donc de pesticides et de tondeuse. 

Le jardin partagé est autosuffisant et respectueux de l'environnement puisqu'il est géré selon la méthode de la permaculture.

C'est une culture permanente avec une haute production sur une petite surface grâce à la combinaison de légumes annuels, de fleurs, de plantes aromatiques et de différents arbres fruitiers" explique Alexandre Bourard, responsable de l'association "nouvelles élégances". 

Un potager au pied des immeubles dans un quartier de Dieppe
Août 2019. Depuis deux mois, le bailleur social Sodineuf a transformé les pelouses et plates-bandes en un jardin potager collectif, en "mode permaculture".  - France 3 Normandie - B. Rabelle / C. Vanier

Cette initiative du bailleur social Sodineuf a aussi pour but de créer du lien social dans une cité où il y a eu beaucoup de mouvements parmi les locataires. 

On a la volonté de reconnecter les gens avec la terre pour prendre conscience de ce que sont la nourriture et l'alimentation" précise Alexandre Bourard. 


Les habitants du quartier Janval sur les hauteurs de Dieppe (Seine-Maritime) sont encore peu nombreux à mettre les mains dans la terre. Stéphane Ridel, résident de la cité Million fait partie des pionniers. Il a découvert que grâce aux déchets verts, on pouvait produire beaucoup de choses. 

Sur le même sujet

Chevron, la sécurité dans une usine Seveso de la zone industrielle du Havre

Les + Lus