A Dieppe, la première séance de cinéma après 100 jours d'écran noir

Les premiers spectateurs ont savouré leur première projection dans des cinémas qui laissent de l'espace pour chacun. La Région finance un plan d'accompagnement pour toute la filière. En Normandie, les tournages de films et les festivals sont nombreux. 

La première séance au cinéma à Dieppe
La première séance au cinéma à Dieppe © G. Thélu/France Télévisions

Dans les cinémas, quel programme pour un lundi ! Des dizaines de films nouveaux attendaient en coulisse que les spectateurs puissent à nouveau franchir les portes des cinémas. A Dieppe, à la première séance de l'après-midi, au  "grand forum" une cinquantaine de personnes a savouré le plaisir d'être "spectateur" et de partager une séance publique.  

Il faut bien revivre ! 

une spectatrice du "grand forum" à Dieppe

 

Dieppe : la première séance de cinéma après 100 jours d'écran noir

La Région prévoit 500 000 euros de soutien au cinéma en Normandie

Le fond de soutien régional à la culture est encore renforcé ce 22 juin. La fermeture des cinémas a été une "catastrophe", ce sont les mots de Jean-Edouard Criquioche, directeur du "grand forum" à Dieppe. Les salles, les sociétés de production, les festivals seront soutenus.

(source : Région Normandie)

Accompagner les difficultés de trésorerie

Catherine Morin-Desailly, sénatrice et conseillère régionale

 

durée de la vidéo: 00 min 28
Catherine Morin-Desailly sur le fonds d'urgence culture

"Une partie des coûts supplémentaires, directement imputables à l’arrêt brutal des projets en cours de production entre le 15 mars et le 30 Juin, sera couverte par la Région.

Afin que cette aide profite aussi en premier lieu aux auteurs-réalisateurs, une attention particulière sera portée au respect des engagements pris en leur faveur : maintien des contrats et rémunérations ou remboursement des frais supplémentaires engagés."

"A l’instar d’autres secteurs d’activité, les subventions pour l’organisation de festivals et manifestations annulées ou reportées, sont maintenues, sur la base des dépenses engagées. Un soutien supplémentaire sera consacré à la compensation les baisses de recettes ou les coûts supplémentaires causés par l’annulation ou report directement liés au COVID 19."

"La Région souhaite encourager le retour du public dans ces établissements et accompagnera financièrement la mise en place des mesures sanitaires afin de réduire leur impact financier pour les salles de cinéma les plus fragiles".

(source : Région Normandie)

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cinéma culture
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter