Législatives 2024 en Seine-Maritime : qui est Patrice Martin, le nouveau député RN dans la 6e circonscription

Patrice Martin, agriculteur de 60 ans, est devenu le nouveau député Rassemblement National de la 6Ecirconscription de Seine-Maritime. Elu avec 51,21% des voix, il a réussi l'exploit de battre l'historique Sébastien Jumel (PCF).

En battant Sébastien Jumel (PCF), Patrice Martin (RN) n’a pas simplement remporté une élection : il a déjoué tous les pronostics. Le député sortant, figure politique dieppoise, était relativement confiant à la veille du premier tour, plus inquiet pour le pays que pour sa propre réélection.

Au lendemain du second tour, c’est l’inverse qui s’est déroulé : pas de tsunami au niveau national des candidats d'extrême droite, mais un Sébastien Jumel tout de même emporté par la vague RN dans sa circonscription. Si le communiste tombe de haut, ce n’est pas le cas de Patrice Martin.

"Je suis quelqu’un de sérieux, courageux et travailleur"

Notre première rencontre avec Patrice Martin date de la mi-juin. La dissolution vient d’être annoncée, lui vient d’être investi, ses tracts ne sont pas encore imprimés.  "Si je vais passer ? J’en suis persuadé", sourit l’homme de 60 ans.

Il promet alors de "mouiller la chemise" sur le terrain. "On ne lâchera que quand on aura gagné", martèle-t-il. Son énergie et sa détermination paieront, trois semaines plus tard. Patrice Martin l’emportera avec 51,21% des suffrages exprimés.

Qui est Patrice Martin ? "C’est connu, je suis quelqu’un de sérieux, courageux et travailleur", assure-t-il. Marié, père de deux enfants, il se présente comme un "petit agriculteur laitier" dans le pays de Bray.

L'autre dissolution

D’abord proche du RPR - "on distribuait des pommes pour Jacques Chirac" - son positionnement politique change radicalement en 1997, lorsque le président de la République dissout l’Assemblée nationale. "Quand il donne le pouvoir aux socialistes, j’ai compris que c’était les gens qui travaillaient qui allaient payer, je n’ai pas pardonné".

Patrice Martin dépose alors son premier bulletin Front national : un "vote contestataire", mais il n’aime pas la "façon de faire" de Jean-Marie Le Pen. "Depuis que Marine est arrivée, c’est une véritable adhésion". Il la décrit comme une "femme de cœur", mais ses yeux pétillent encore davantage quand il évoque "Jordan".

Sous le charme du président du Rassemblement national, Patrice Martin n’est pas avare en compliments.

Jordan Bardella, il est inspirant, il est rassurant. C’est un homme affable, calme. Malgré son jeune âge, il ne s’emballe jamais. Il sait faire le contrepied aux journalistes quand il le faut.

Patrice Martin, nouveau député de la 6e circonscription de la Seine-Maritime

Immigration, pouvoir d'achat et insécurité

En politique, Patrice Martin n'en est pas à son coup d’essai. Candidat pour les municipales de Blangy-sur-Bresle en 2020, sur la liste Front national pour les régionales en 2021, il se présente une première fois aux législatives en 2022. Cette année, il a tourné sa campagne autour des axes chers à son parti : pouvoir d’achat, insécurité et immigration.

Trois thèmes qui sont abordés au bout de quelques secondes de conversation avec une militante croisée le jour de notre entretien, à Neufchâtel-en-Bray. Elle évoque sa "petite retraite", puis "ceux qui profitent", avant de préciser ne pas vouloir "s’étaler sur certains sujets".

"Mais l’immigration n’est pas un sujet tabou ! », l’encourage Patrice Martin. La militante : "je ne veux pas me faire agresser en rentrant chez moi".

Patrice Martin souhaite une "immigration maîtrisée". Il se souvient de ses grands-parents, "contents d’avoir des migrants venus travailler dans leur exploitation" pendant la guerre. "Mais c’était des Latins, tient-il à nuancer. Aujourd’hui, les gens qui arrivent, c’est des musulmans, voilà. Alors, après attention y’a des gens très bien. J’ai une amie qui était gendarme réserviste, comme moi. Elle est arabe, marocaine. Et bien aujourd’hui elle milite pour le RN. C’est bien."

Reportage et réactions au lendemain des élections dans la 6e circonscription de Stéphanie Letournel et Claude Heudes :

durée de la vidéo : 00h01mn17s
Réactions dans la 6ème circonscription de Seine-Maritime ©France 3 Normandie

"Ce n’est pas lui qui m’a séduit, c’est l’idée générale du parti"

Pendant la campagne, il le savait : le monde rural vote massivement pour son camp. Ce lundi 8 juillet, les résultats définitifs le confirment, ce sont les villages et les petites villes de la circonscription qui ont particulièrement plébiscité Patrice Martin.

Peu importe le bulletin qu’ils ont mis dans l’urne, tous les habitants croisés dans la circonscription ce matin sont sous le choc des résultats. Tous frappés par la défaite de Sébastien Jumel. Autre point commun entre les votants : très peu connaissent Patrice Martin. "Ce n’est pas lui qui m’a séduit, c’est l’idée générale du parti", confie une électrice.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité