Les ports de Dieppe et de Fécamp bloqués par des pêcheurs en colère cette nuit

© Grégory Archiapati
© Grégory Archiapati

Un blocage surprise. Et symbolique, le jour de l'ouverture de la pêche à la coquille sur les côtes seinomarines (hors Baie de Seine). Des pêcheurs ont bloqué les ports de Dieppe et de Fécamp cette nuit (du dimanche 3 au lundi 4 novembre) pour marquer leur mécontentement face aux réglementations.

Par Marie du Mesnil-Adelée

Premier motif de mécontentement de ces pêcheurs mobilisés dans la nuit : la réglementation qui interdit aux bateaux de plus de 16 mètres l'accès à la zone de pêche en Baie de Seine, réservée aux petits bateaux. L'ouverture de cette zone est prévue le 25 novembre.
Ce lundi 4 novembre 2019 signe lui l'ouverture de la zone côtière de Seine-Maritime pour la pêche à la coquille (hors Baie de Seine donc). Une zone ouverte à tous. Les "gros bateaux" se plaignent donc de devoir partager la zone avec tous les autres et de n'avoir que "les restes" quand les plus petits iront se ruer en Baie de Seine à la fin du mois.

Parmi la dizaine de bateaux qui a bloqué le port de Dieppe cette nuit (du dimanche 3 au lundi 4 novembre 2019), ceux des armements Favrou. Ce mareyeur dieppois possède une flotte de 13 bateaux. Il emploie 160 personnes et est particulièrement en colère : 
 
Interview d'Hervé Favrou à Dieppe

Le blocage a duré de 3h à 4h30 ce matin. Ensuite, les bateaux ont pu prendre la mer.

Une trentaine de pêcheurs dieppois s'est également rendue à Fécamp pour bloquer la sortie du port de 2h à 4h30 du matin.

Une réunion de négociation doit avoir lieu dans la journée pour trouver des solutions. Si aucun accord n'est trouvé et signé, les pêcheurs en colère ce matin se disent prêts à durcir le mouvement.

Sur place cette nuit, Grégory Archiapati et Judikaëlle Rousseau (montage : Pierre Cadinot) :
 
Blocage du port de Dieppe

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus