Fécamp : qui a dérobé la relique du "Précieux Sang" conservée depuis 1000 ans dans l'abbatiale ?

Dans la nuit du 1er au 2 juin, un individu a volé un reliquaire qui contient, selon les croyants, des fioles du sang de Jésus. Cette relique est à l'origine de la fondation de l'abbaye de Fécamp et du 2e plus grand pèlerinage de Normandie.

"On tombe des nues, je ressens un coup de colère, de la tristesse. Qui peut s'amuser à faire des choses pareilles ?" explique Daniel, un paroissien, bénévole à l'entretien de l'Abbatiale de Fécamp.

Dans la nuit de mercredi à jeudi 2 juin, une main indélicate a dérobé dans la sacristie le trésor de cette abbatiale, le reliquaire du "précieux sang" et d'autres objets liturgiques. Le voleur s'est vraisemblablement laissé enfermé dans cet édifice religieux..

Des relevés d'empreintes ont été faits, l'enquête est menée par l'office central de lutte contre le trafic des biens culturels..

L'évêque du Havre monseigneur Brunin condamne ce vol d'objets sacrés

Au-delà de la valeur marchande du reliquaire , il y a l'attachement de toute une population et de générations de croyants qui ont célébré le précieux sang . C'est porter atteinte à la foi des chrétiens et de la communauté des habitants de Fécamp

Monseigneur Brunin, évêque du Havre

Le prélat suppose qu'il doit y avoir "un réseau derrière cet acte" et "un commanditaire".

   

Ce vol survient deux semaines avant la messe de célébration annuelle du "précieux sang", jour où la relique est présentée aux fidèles.

Cette messe est maintenue le 14 juin avec un "rituel de réparation" car ce vol est une profanation. 

La relique est vénérée depuis 1000 ans à l'abbatiale de Fécamp surnommée "la porte du ciel". Elle est à l'origine de la fondation de l'abbaye de la Sainte-Trinité, 

Le pélerinage et la procession du "précieux sang" font partie de l'histoire de la ville de Fécamp.

Le culte de "précieux sang",  mais c'est celui de Jean-Paul II, est toujours vivace. A l'automne 2021, l'église Saint-Jacques de Dieppe a accueilli une relique de sa chasuble portée lors de l'attentat de la place Saint-Pierre de Rome.