Naufrage d'un bateau de pêche au large de Fécamp : les recherches pour retrouver le second marin sont arrêtées

Opération de secours au large de Fécamp avec l'hélicoptère Dauphin de la Marine nationale / © Préfecture maritime de la Manche et de la Mer du Nord
Opération de secours au large de Fécamp avec l'hélicoptère Dauphin de la Marine nationale / © Préfecture maritime de la Manche et de la Mer du Nord

Vendredi 6 décembre vers 11h20, un crevettier, "Le Mordu" a envoyé un signal de détresse alors qu'il se situait à 11 kilomètres au nord-est de Fécamp. Sur place, les secours ont repêché un marin qui est décédé suite à un arrêt cardio-respiratoire. L'autre personne à bord n'a pas été retrouvée.

Par Julie Howlett /L.A.

Mise à jour de cet article le dimanche 8 décembre 2019 :

L'épave localisée

La préfecture maritime indiquait hier soir –(samedi 7 décembre 2019)  qu'à 15h30 une équipe du groupe de plongeurs démineurs de la Manche (GPD Manche) de la Marine nationale, équipée d'un sonar embarqué sur un zodiac,  était parvenue  à localiser l'épave du navire de pêche "Le Mordu" à 800 mètres au large de Fécamp, à un 0,5 nautique au nord-est de la position envisagée au début des recherches, après la découverte d'une ancre.

Un pêcheur est toujours porté disparu…

 

Recherches stoppées

[Mise à jour samedi 7 décembre à 15h35 ] : les recherches ont été arrêtées pour retrouver la seconde personne à bord du navire. "Malgré l'ampleur des moyens mobilisés, seul un radeau de survie a été retrouvé par le navire de pêche L'Equinoxe à proximité du lieu du naufrage, susceptible d’appartenir au navire de pêche Le Mordu" explique la préfecture maritime dans un communiqué. 

Les opérations de recherche avaient repris samedi 7 décembre à 8h30. Des patrouilles terrestres ont également été organisées sur 10 km en pied de falaises. 

Les recherches pour localiser l'épave continuent depuis 13 heures avec l’utilisation d’un sonar du groupe des plongeurs démineurs de la Manche (GPD Manche) de la Marine nationale, basé à Cherbourg. Celles-ci dureront 4 heures. 
 
 

Des opérations de secours suite à l'appel de détresse du "Mordu"

Vendredi 6 décembre 2019 vers 11h20, le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Gris-Nez a reçu une alerte provenant de la balise de détresse du navire de pêche Le Mordu.

Des secours ont été envoyés sur zone, un canot SNSM Cap Fagnet de Fécamp et l'hélicoptère Dauphin de la Marine nationale.
Le dispositif a ensuite été complété par une patrouille terrestre sur le littoral ainsi que par un vol de l’hélicoptère Dragon 76 de la sécurité civile du Havre.
 
Vers 12h30, l’hélicoptère Dauphin a récupéré en mer une personne en arrêt cardio-respiratoire. Elle a été immédiatement évacuée vers l’hôpital de Fécamp où elle a été déclarée décédée une heure après.

Recherche du crevettier et d'éventuels autres naufragés


Le canot SNSM Cap Fagnet a poursuivi ses recherches pour tenter de retrouver le navire de pêche introuvable et d’éventuels naufragés.
D'après les pompiers de Seine-Maritime, un deuxième marin qui aurait été à bord serait porté disparu.
Les recherches ont été suspendues à 16h50 en raison de conditions météorologiques et de visibilité fortement dégradées.  
Elles reprendront demain matin avec le déploiement de moyens maritimes et terrestres mais sans moyens aériens.


Une enquête est diligentée par la gendarmerie maritime.





 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus