Au Havre, le quinquagénaire suspecté d'avoir poignardé son épouse a été hospitalisé dès sa garde à vue

Publié le
Écrit par CM et AFP
© Radio France/Maxppp

Ce samedi 11 décembre, un homme d'une cinquantaine d'années a été interpellé au Havre. Il est suspecté d'avoir poignardé son épouse. Un expert psychiatre a rapidement requis son hospitalisation.

Le 11 décembre dernier, dans l'après-midi, "les pompiers et les services de police étaient avisés qu'un individu venait de tuer sa conjointe à coups de couteau dans le domicile conjugal situé dans le quartier de Bléville", a déclaré Cyrille Fournier, procureur adjoint du parquet du Havre, dans un communiqué. Le suspect a été rapidement interpellé et placé en garde à vue.

Selon le parquet, l'homme a relaté lors de sa première audition une dispute avec la victime, dispute qui aurait dégénéré. L'expert pyschiatre a lui estimé que le discernement du quinquagénéaire était aboli et recommandé une hospitalisation nécessaire en UMD (unité pour malades difficiles).

L'audition de la fille de la victime a permis d'apprendre que son père, au casier judiciaire vierge, "faisait une grosse dépression depuis plusieurs mois et qu'il avait quitté son emploi d'agent de sécurité. Hormis quelques disputes, sa mère ne lui avait jamais laissé entendre qu'elle pouvait être victime de violences conjugales".

L'autopsie de la victime doit être réalisée mardi. "Un juge d'instruction sera très prochainement saisi de ces faits afin de poursuivre les investigations, d'avoir confirmation ou non de l'abolition du discernement du principal suspect et de prendre toute mesure de sûreté dans l'hypothèse où son hospitalisation d'office prendrait fin", a conclu le parquet dans son communiqué.

Selon un bilan du ministère de l'Intérieur, 102 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-conjoint en 2020. Elles étaient 146 en 2019.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.