Une bombe de la seconde guerre mondiale désamorcée ce mercredi au Havre

Le Havre le 31 juillet 2019- La bombe anglaise de la seconde guerre mondiale neutralisée par les démineurs de Caen / © Photo : Marc MOIROUD-MUSILLO / France Normandie
Le Havre le 31 juillet 2019- La bombe anglaise de la seconde guerre mondiale neutralisée par les démineurs de Caen / © Photo : Marc MOIROUD-MUSILLO / France Normandie

Au Havre, une bombe anglaise vieille de 75 ans a été désamorcée ce mercredi 31 juillet. La population a été évacuée dès 8 heures du matin et un large périmètre de sécurité a été mis en place

Par DM Claude (mise à jour : R. Plumet)

Une importante opération de déminage s'est déroulée ce matin (31 juillet 2019) près du stade Youri Gagarine, au Havre. 
La bombe anglaise de 220 kg (découverte le mois dernier  lors d'un chantier, sous le stade Gagarine, sur les hauteurs de la ville) date de la seconde guerre mondiale. 
Elle a été neutralisée par des équipes spécialisées venues de Caen.  
 
Une bombe désamorcée au Havre

Cette opération de déminage a été précédée d'un important dispositif d'information et d'évavuation de la population : 

Un périmètre de 400 mètres

Cette opération nécessite l'évacuation de la population à partir de 8 heures jusque dans l'après-midi. Une évacution impérative et obligatoire s'appliquant à tous précise la Préfecture. Le périmètre de sécurité est de 400 mètres autour de l'équipement sportif. 

Une aide aux habitants

Un bus prendra en charge les personnes sans moyens de transport. La ville du Havre met le gymnase Claude Bernard à disposition des populations ne pouvant se faire héberger chez des proches.
Les personnes malades ou à mobilité réduite doivent contacter la mairie au 02 35 19 45 45 pour se faire connaître.


VIDEO : le reportage de Marc Moiroud Musillo et Danilo Commodi (infographie : Sylvain Tocco, montage : Gaëtan Danre) : 
 
Une bombe de la seconde guerre mondiale désamorcée ce mercredi au Havre
 

Dépollution : "il faudra encore 100 ans pour venir à bout des bombes larguées près de nos côtes pendant la Guerre"

En avril dernier, un chalutier remontait dans ses filets une bombe de plus de 650 kilos. Selon les estimations des experts, il faudra encore 100 ans de dépollution pour venir à bout des munitions de la Seconde guerre mondiale, larguées sur l'ensemble du littoral de la façade Manche mer du nord.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus