Déconfinement : "La liberté va redevenir la règle", ce qu'il faut retenir du discours d'Edouard Philippe

Réouverture des bars, restaurants et cafés, fin de la limite des 100 km.... Découvrez les annonces du Premier ministre sur la deuxième phase du déconfinement en France qui débutera le 2 juin. 

Edouard Philippe s'exprimera le 28 mai à 17h sur la deuxième phase du déconfinement.
Edouard Philippe s'exprimera le 28 mai à 17h sur la deuxième phase du déconfinement. © BENOIT TESSIER / AFP
Le 2 juin marquera la deuxième phase du déconfinement en France. Édouard Philippe, premier ministre et candidat aux municipales à la mairie du Havre, a détaillé les nouvelles mesures du gouvernement ce jeudi 28 mai lors d'une conférence de presse. 

Parmi les annonces attendues : la réouverture des cafés et restaurants, la fin de la réglementation des 100 kilomètres ou encore l'organisation des vacances d'été. 

Revoir l'allocution du Premier ministre

Suivez les annonces d'Edouard Philippe en direct dans cet article, à partir de 17h. 
 

 

"Les résultats sanitaires sont bons"

Trois semaine après le première phase de déconfinement, Edouard Philippe indique que "les résultats sont bons sur le plan sanitaire, même si nous restons prudents."

Les indicateurs de la Normandie restent au vert, et ce pour tout le territoire français, à l'exception de l'Île-de-France, qui passe du rouge à l'orange. Mayotte et la Guyanne également.

Cela ne veut pas dire que le virus ne circule plus, il est encore présent à des degrés divers sur tout le territoire. Nous sommes un peu mieux que là où nous espérions être pour la fin mai.
Edouard Philippe

"Au cours de cette phase 2, la liberté va redevenir la règle et l'interdiction constituera l'exception.", précise le Premier ministre.

Fin de la limite des 100 km

Il sera possible de se déplacer au-delà des 100 km réglementés à partir du 2 juin. Mais "elle ne doit pas signifier un relâchement. Moins on circule, moins le virus se propage."

Cela signifie qu'il n'y aura plus besoin d'attestation pour se déplacer. 

Sur les vacances d'été

Jusqu'au 15 juin, l'Europe maintien des restrictions aux frontières intérieures. Hors Europe, les frontières extérieures restent fermées.

Réouverture des bars, restaurants et cafés

C'était l'une des mesures les plus attendues, "les restaurants bars et cafés pourront ourvir avec des restrictions temporaires pour ceux en zone orange. Partout l'ouverture sera soumise à des conditions sanitaire"

Les consommation debout ne seront pas autorisées. 

"Dans les départements qui font l’objet d’une vigilance particulière, seules les terrasses pourront ouvrir au 2 juin.", précise Edouard Philippe.

En revanche, les boîtes de nuit resteront fermées au moins jusqu'au 22 juin, troisième phase du déconfinement. 

Retour progressif de la culture

A partir du 2 juin, les musées, les monuments, les plages pourront rouvrir, ainsi que les piscines, les salles de sport, les gymnases et les théatres en zone verte. Le 22 juin en zone orange.
Edouard Philippe, Premier ministre

Les cinémas rouvriront le 22 juin. Le port du masque sera obligatoire.

 

Toutes les écoles ouvertes

Dès le 2 juin, toutes les écoles seront ouvertes. Le ministre de l'Education  Jean-Michel Blanquer indique que "les parents devront scolariser leurs enfants au moins une fois par semaine." Toutes les écoles assureront systématiquement des élèves, au moins une partie de la semaine. "Des classe de 15 élèves maximum", précise le ministre 

L'ensemble des collèges et lycées vont ouvrir, en zone verte et orange
Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education

En zone orange, les élèves de 6ème et de 5ème seront prioritaires.

Concernant les lycées : "La priorité sont les lycées professionnels", précise le ministre de l'Education. L'ensemble des lycées rouvrira également le 2 juin en zone verte et orange.

En zone orange,  priorité à l'ouverture des lycées professionnels pour assurer les certifications et pour au minimum un entretien pédagogique individuel.

L'épreuve orale du baccalauréat de français est annulée.
 

"Vigilance maximale" pour les personnes vulnérables


Le télétravail doit être maintenu surtout pour les personnes vulnérables. Si elle ne peuvent pas travailler à distance, le chômage partiel sera indemnisé pour elles. Des consultations "bilan et vigilance" seront prises en charge à 100% par l'Assurance maladie.

 

Sur l'application STOP COVID

"Il peut arriver qu'on se trouve en contact avec des personnes qu'on ne connait pas. Nous voulons mettre à la dispotisiton des Français l'application STOP COVID. L'application respectera les données personnelles et privées des utilisateurs. Son utilisation sera anonyme et les utilisateurs ne seront pas géolocalisés." 

L'application sera disponible à partir du 2 juin.

Si vous avez été plus de quinze minutes à moins d'un mètre d'une personne testé positive et ayant aussi l'application activée sur son mobile, vous recevrez une notification pour vous inciter à vous isoler et à aller voir un médecin.


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société coronavirus santé
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter