Le Havre : la future usine d'éoliennes offshore recrute en local

La chambre de commerce et d'industrie a organisé ce mercredi 11 décembre 2019 des rencontres entre une cinquantaine de PME du bassin havrais et le porteur de projet Siemens Gamesa. Ce dernier veut s'appuyer sur les compétences de sous-traitants locaux pour sa future usine d'éoliennes offshore.

© France Télévisions / Elise Laperdrix

"Le but aujourd'hui, c'est de séduire", Alexis Beaudouin, commercial dans une entreprise de chaudronnerie havraise.

Face à lui, des dirigeants de Siemens Gamesa. Le commercial espère décrocher un contrat pour ce gigantesque chantier de construction de l'usine d'éoliennes offshore qui s'étalerait sur près de deux ans.
 
Comme Alexis Beaudoin, une cinquantaine d'entrepreneurs est venue à la rencontre des dirigeants de Siemens Gamesa. Une présentation de la future usine était organisée à la chambre de commerce et d'industrie. L'occasion pour le constructeur de s'appuyer sur le savoir-faire du bassin industriel havrais.
 

C'est un projet énorme en terme d'impact industriel. On a un très gros intérêt à faire travailler les entreprises locales parce que c'est elles qui vont nous amener leur savoir-faire, leur compétence territoriale et technique sur différents sujets. Jean-François Martin - responsable achats chez Siemens Gamesa.

Siemens Gamesa recrute au Havre pour sa future usine d'éoliennes offshore
Reportage : Maxime Fourrier, Elise Laperdrix, Alexis Delahaye.

La future usine est aussi l'opportunité pour le Havre de voir de nouvelles entreprises s'implanter. Le chantier devrait débuter à la mi-2020 et se terminer fin 2021.
© France Télévisions

321 éoliennes ont d'ores et déjà été commandées. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie éolien énergie environnement société