Le Havre : pourquoi les monuments de la ville seront illuminés en orange

A partir de ce lundi 23 novembre, les monuments de la ville du Havre se teinteront en orange dans le cadre de la campagne internationale contre les violences faites aux femmes.
Les fontaines de l'hôtel de ville vont changer de couleur pour devenir orange à l'occasion de ces journées contre les violences faites aux femmes
Les fontaines de l'hôtel de ville vont changer de couleur pour devenir orange à l'occasion de ces journées contre les violences faites aux femmes © FTV / Laurent Lagneau
Une couleur pour soutenir une cause. A l’occasion des journées contre les violences faites aux femmes, la ville du Havre fera scintiller ses monuments en orange. La passerelle du Pasino, les cheminées EDF ou encore les fontaines de l’Hotel de Ville changeront donc de couleur à partir du lundi 23 novembre.

Une couleur pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes

La couleur orange des illuminations n’a pas été choisie au hasard. Depuis 2014, c'est la couleur officielle de la campagne internationale Tous Unis pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes et des filles. "La couleur orange symbolise un avenir meilleur et un monde plus juste, sans violence à l’encontre des femmes et des filles", explique l'ONU Femmes sur son site internet. Cette campagne internationale, répartie sur 16 journées, a lieu chaque année, du 25 novembre, journée internationale de l’élimination de la violence à l’égard des femmes, au 10 décembre, journée des droits humains. A cette occasion, l'ONU Femmes s'associe à plusieurs villes à travers le monde pour parer les monuments d'une couleur orange.

L’illumination en orange de monuments emblématiques sensibilisera de nouveaux publics et diffusera un message de tolérance zéro face aux violences faites aux femmes et aux filles 

ONUFEMMES.FR

Un appel lancé par l'association Zonta Le Havre

Au Havre, l'ONG Zonta a appelé la ville à participer à ce "Orange day". Sur leur page Facebook, les militants encouragent à "oranger la ville" pour soutenir la lutte contre les violences faites aux femmes. L'année dernière déjà, ils s'étaient réunis à cette occasion, avec vestes, écharpes, et parapluies assortis aux illuminations.Pour ces journées orangées, la ville du Havre propose aussi une conférence-débat intéractive de sensibilisation ayant pour thème "Comprendre et agir face aux violences conjugales", le lundi 23 novembre 2020 à 18 heures. 

A Rouen aussi on passe au orange

À l’occasion de la Journée Internationale pour l’élimination des violences faites aux femmes, le Département de la Seine-Maritime illumine sa tour des archives en orange, dans la nuit du 25 au 26 novembre.

Sous l’impulsion de Nathalie Lecordier, Vice-présidente en charge de l’égalité des droits, le
conseil départemental est cosignataire du protocole départemental 2019-2021 de prévention et de
lutte contre les violences faites aux femmes aux côtés des principaux acteurs, l’État, la justice, la police, la gendarmerie, les centres hospitaliers ainsi que les associations d’aides aux victimes. En 2019, le département y a consacré 455 000 euros (dont 254 000 euros pour le dispositif Intervenants Sociaux Référents Police Gendarmerie).

En 2019, en Seine-Maritime, on dénombre 2 homicides et une tentative ainsi que 3 tentatives d'homicides dans l'Eure, dans le cadre de violences conjugales. En France, la même année, 159 femmes sont mortes sous les coups de leur conjoint ou ex-conjoint, selon l'association Nous Toutes.
Si vous êtes vous-même victime de violences
Vous pouvez appeler le 3929, Violence Femmes Info. L’appel est gratuit, anonyme et n’apparaît pas sur les factures de téléphone. Il est accessible de 9h à 19h du lundi au samedi.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
violence conjugale société femmes solidarité