Le Havre : test négatif pour la campagne de dépistage massif

La campagne de dépistage massif dans l'agglomération havraise s'est terminée ce samedi soir avec un bilan mitigé. On est loin des objectifs affichés de 50% de la population testée.

© francetv

"Tester, alerter, protéger" du 14 au 19 décembre, l'agglomération havraise a mis en place une opération de dépistage à grande échelle de la population qui n'a pas vraiment tenu ses promesses. C'était pourtant une première action de ce type en France, mais les havrais ne se sont pas déplacés en masse, alors qu'il était possible de se faire dépister gratuitement et sans ordonnance dans plus de 50 lieux référencés. Certains sites s'étaient préparés à recevoir mille personnes par jour, ce qui ne fut jamais le cas. Le maire de la ville Edouard Philippe escomptait dans un premier temps tester 50% de la population, puis avait revu son estimation à la baisse. On s'approcherait plutôt d'un chiffre aux alentours de 20 à 30% .

Le Havre avait été désignée ville pilote, car elle avait enregistré la plus forte incidence en Normandie durant la seconde vague du Covid 19, et présentait les caractéristiques nécessaires à ce type d'expérimentation : démographie, taille de l'agglomération, et diversité géographique. 

Dans le centre du Magic Mirror au Havre, certains ont profité de cette dernière journée pour venir en famille avant les fêtes de Noël dans l'idée de protéger leurs parents. Comme cette maman venue avec ses trois garçons vérifier leur état de santé avant de retrouver leurs deux grands mères. "On fait le test aujourd'hui parce qu'il y avait cette campagne massive et que c'est facile à faire, ensuite on va prendre le moins de risques possibles pendant plusieurs jours avant d'aller les rejoindre".

Fin de la campagne de dépistage massifau coronavirus au Havre ©France3 Baie de Seine

340 personnes testées positives

Entre lundi et vendredi, 30625 personnes ont été testées, dont 340 se sont avérées positives au coronavirus. L'annonce de la positivité est souvent suivie d'un moment d'anxiété, et les personnels présents étaient aussi là pour expliquer et rassurer. "On sent qu'il y a des gens qui ont besoin de relationnel et de verbaliser. On est là pour accompagner ces personnes car ça peut engendrer une baisse de moral chez certains par rapport aux fêtes de fin d'année" nous explique Léa Miath, responsable du site de test Magic Mirror.

Les enseignements de cette première campagne massive de dépistage seront transmis aux équipes qui réaliseront la même opération en janvier prochain, à Charleville-Mézières et Saint-Etienne.

Nombre de tests et taux de positivité

30625 personnes ont été testées entre le lundi 14 et le samedi 19 décembre 2020, 340 ont été testées positives au coronavirus

Lundi 14/12 : 2941 tests, 43 positifs, soit 1,4% de positivité

Mardi 15/12 : 4332 tests, 56 positifs soit 1,2% de positivité

Mercredi 16/12 : 5112 tests, 106 positifs soit 2% de positivité

Jeudi 17/12 : 5414 tests, 53 positifs soit 0,97% de positivité

Vendredi 18/12 : 6515 tests, 80 positifs, soit 1,2% de positivité

Samedi 19/12 : 6311 tests, 45 positifs, soit 0,7% de positivité

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société