Le Covid-19 perturbe la reprise des championnats de football ce week-end : rencontres annulées, effectifs décimés par le virus, des jauges pour les spectateurs dans les tribunes

Publié le
Écrit par Jean-Yves Gelebart
Le Covid-19 s'invite sur les terrains de Ligue 1 et Ligue 2.
Le Covid-19 s'invite sur les terrains de Ligue 1 et Ligue 2. © NICOLAS CREACH / MAXPPP

Tous les clubs de football sont plus ou moins touchés par le Covid-19, mais à des degrés divers. Conséquence, la reprise du championnat de Ligue 2 est perturbée. Si le HAC jouera son match de championnat ce samedi 8 janvier 2022 à 15h au stade Océane contre Sochaux, ainsi que QRM à Bastia dans la soirée, le Stade Malherbe de Caen est au repos forcé puisque son adversaire Niort est durement touché par le virus. Les clubs doivent aussi composer avec des jauges restreintes pour accueillir les supporters.

L'année 2022 commence difficilement pour les joueurs et supporters de football. La forte poussée épidémique n'épargne pas les effectifs des clubs professionnels. La flambée de cas positifs au Covid-19 a déjà provoqué l'annulation de trois rencontres de Ligue 1 prévues ce week-end des 8 et 9 janvier 2022. Lille/Lorient, Angers/Saint-Etienne et Montpellier/Troyes se joueront à une date ultérieure. En Ligue 2, même punition avec trois rencontres reportées, Amiens/Ajaccio, Dunkerque/PFC et Caen/Niort.

Le stade Malherbe devait recevoir à d'Ornano le club de Niort, mais l'effectif de celui-ci est décimé par de nombreux cas de Covid-19. 

Un contre-temps sportif que ne va pas alléger le calendrier du SMC mal classé en championnat et qui lutte pour remonter au classement. Dans un communiqué, le club précise que les places achetées pour la rencontre resteront valables. Les rencontres de Quevilly-Rouen et du HAC contre respectivement Bastia ce samedi à 19h en Corse et Sochaux à 15h au stade Océane sont maintenues. Les ciel et marine, 6ème du championnat jouent un match important contre Sochaux, classé juste devant à la 5ème place. L'entraineur Paul Le Guen dispose d'un groupe plus restreint qu'à l'habitude avec sept joueurs positifs au Covid-19, malgré un taux de vaccination de l'effectif de 97%.

Il ne faut pas se plaindre, il y a des gens dans des situations plus compliquées que la nôtre. Nous, on a la chance de pouvoir continuer à jouer. On a préparé la rencontre du mieux possible avec l'effectif disponible. Sur le fait de se faire vacciner, j'ai fait passer un message aux joueurs très tôt pour les sensibiliser.

Paul Le Guen

Entraineur du HAC

Cette rencontre se jouera dans un stade soumis au nouveau protocole sanitaire avec la mise en place de jauge fixé à 5 000 spectateurs en extérieur, avec une possibilité de les faire varier, en fonction de la situation sanitaire locale. C'est le sens de l'amendement proposé par le gouvernement et adopté par l'Assemblée Nationale dans le cadre de la loi sur le pass vaccinal.

Pour recevoir les sochaliens, le club havrais pourra avec cette jauge accueillir ses supporters abonnés et ses partenaires, mais aussi proposer 1 500 places pour les spectateurs ponctuels. Les dirigeants ont décidé d'ouvrir la tribune haute qui est fermée habituellement pour permettre aux groupes de supporters de s'installer en respectant les distances sanitaires requises.

Les supporters pourront s'installer en tribune haute ou basse et donc être a bonne distance les uns des autres. On espère qu'ils respecteront les consignes. Avec cette jauge à 5 000 personnes, on a du s'adapter, mais on a déjà connu ce cas de figure la saison dernière, on a donc réactivé notre protocole. Pour cette rencontre, les conditions sanitaires ont été renforcées. Le masque est obligatoire dès l'âge de 6 ans, les buvettes seront fermées et il sera interdit de manger et de boire en tribune.

Clement Calvez

Directeur du développement du HAC

Selon un décompte réalisé par l'AFP auprès des clubs, au moins 100 joueurs de Ligue 1 ont été testés positifs depuis Noël et avec le nouveau variant Omicron, ce n'est probablement qu'un début.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.