Les vacances d'été en Normandie, sur les traces des impressionnistes, en quatre escales

durée de la vidéo : 00h03mn30s
Feuilleton 1 : 1874 / Naissance de l’impressionnisme : une révolution dans un monde en pleine mutation ©France 3 Normandie

Profitons de la 5ème édition du festival Normandie Impressionnistes jusqu'au 22 septembre pour voyager dans la palette impressionniste, qui nous émerveillent depuis 150 ans.

Il y a 150 ans, le 15 avril 1874, s'ouvre à Paris la première exposition impressionniste, organisée dans l'ancien atelier du photographe Nadar. Ces tableaux, boudés à l'époque, vont même susciter la moquerie.

Dans sa chronique, le critique d'art, Louis Leroy, publie un article ironique intitulé « L'exposition des impressionnistes », en référence au tableau de Claude Monet qu'il déteste et compare à du papier peint. Il ignore alors que cette toile va marquer l'Histoire. 

Escale 1 : Le Havre et Giverny, avec Claude Monet  

La famille Monet s'installe au Havre en 1845. Claude a alors 5 ans. Ses premiers artistiques se font dans la cité portuaire à croquer les notables. 

À 7H35, le matin du 13 novembre 1872, deux ans avant la "scandaleuse" exposition, Claude Monet saisit le lever de soleil rougeoyant, de sa chambre d'hôtel. "Impression, soleil levant" deviendra l'un des tableaux les plus célèbres au monde.

"Le grand port du Havre s'éveille, à ce moment-là,  juste en direction de Monet, qui se trouve à l'hôtel de l’Amirauté sur le Grand Quai (actuel Quai de Southampton). Il ouvre sa fenêtre et presque en un seul geste, Monet peint "Impression soleil levant.", indique Géraldine Lefebvre.

 

durée de la vidéo : 00h03mn30s
Feuilleton 1 : 1874 / Naissance de l’impressionnisme : une révolution dans un monde en pleine mutation ©France 3 Normandie

L'impressionnisme, c'est une peinture de rupture. Ce n'est plus une peinture d'histoire ou de mythologie. Elle nous plonge dans la réalité contemporaine et suit les évolutions technologiques. Le tube vient d'être créé, les couleurs synthétiques vont remplacer les couleurs naturelles. Les peintres quittent l'atelier et s'inspirent des paysages.

Géraldine Lefebvre, Directrice du Musée d'art moderne André Malraux MuMa au Havre

Après un passage à Paris, Claude Monet s'installe à Giverny en 1883, pour y créer son jardin et son bassin aux nymphéas, l'œuvre magistrale exposée au musée de l'Orangerie, à Paris. Malgré sa vue déclinante, il ne cesse de consacrer sa vie aux variations de lumière et de couleurs.

MuMa au Havre : Exposition « Photographier en Normandie (1840-1890). Un dialogue pionnier entre les arts », jusqu'au 22 septembre.

Musée de Giverny : Hiramatsu Reiji, Symphonie des Nymphéas, jusqu'au 3 novembre.

Escale 2 : Honfleur, le motif d'Eugène Boudin et Claude Monet

Cinquante avant l'impressionnisme, l'estuaire de la Seine attire déjà le regard de peintres prestigieux, comme Courbet, Corot, Jongkind  ou encore l'anglais William Turner, qui réalise de nombreuses aquarelles dans les années 20 du XIXème siècle. 

C'est le sujet de prédilection du natif de Honfleur, Eugène Boudin, qui va ouvrir le regard de Monet. Ils se rencontrent en 1856 au Havre. Le maître des ciels incite alors le jeune caricaturiste à venir peindre avec lui en plein air. Pour le jeune Claude, c'est une révélation.

Plus tard, les futurs impressionnistes aimeront se retrouver sur les hauteurs de Honfleur, à la ferme Saint-Siméon, au plus près de la nature.

durée de la vidéo : 00h04mn06s
Nous célébrons cette année les 150 ans de l'impressionnisme, une révolution picturale dont la Normandie fut le berceau. Le peintre Claude Monet en est l'un des maîtres les plus connus mais il ne serait sans doute pas devenu le célèbre Monet sans sa rencontre avec un autre artiste normand : Eugène Boudin. ©France 3 Normandie

Musée Eugène Boudin à Honfleur : Exposition "En compagnie d'Eugène Boudin. Entre Côte de Grâce et Côte Fleurie, à l'aube de l'impressionnisme" , dans le cadre du Festival Normandie Impressionniste du 20 avril au 26 août 2024 

Escale 3 : Port-en-Bessin avec Seurat et Amfreville avec Edouard Vuillard

À la fin des années 1880, Georges Seurat se rend sur la côte normande pour, dit-il, se laver l'œil des jours d'atelier parisiens. À Port-en-Bessin, il peint le ballet des bateaux à voile, l'architecture de la toute récente halle aux poissons et l'avant-port à marée haute. 

Dans les années 1900, le peintre Edouard Vuillard, lui aussi, trouvera en Normandie matière à renouveler sa palette et son œuvre. Invité par son marchand de tableau Joseph Hessel et sa femme Lucie, il séjourne régulièrement dans le manoir d'Amfreville qui sera le décor de nombreux tableaux. Une période très prolixe qui marquera aussi pour cet héritier post-impressionniste le début du succès.

durée de la vidéo : 00h03mn13s
Nous célébrons cette année les 150 ans de l'impressionnisme avec de très nombreuses expositions à voir dans toute la région. L'impressionisme, une révolution picturale qui insuffla un vent de liberté loin des règles de l'académisme, et influença toute une génération de jeunes peintres. ©France 3 Normandie

"Exposition Edouard Vuillard à Amfreville" jusqu'au 11 novembre à la Villa du temps retrouvé à Cabourg.

Escale 4 : Les héritiers, comme David Hockney dans le pays d'Auge

Nous pouvons citer Zao Wou-ki dont l'exposition aux Franciscaines, à Deauville vient de s'achever. Mais aussi la star anglaise, David Hockney qui s'est installé dans le pays d'Auge en 2019.

Ses récentes séries, exposées au musée des Beaux-arts de Rouen,dialoguent avec les paysages de Claude Monet accrochés en vis-à-vis.

durée de la vidéo : 00h03mn12s
Nous célébrons cette année les 150 ans de l'impressionnisme. Regardons de plus près la programmation du festival "Normandie impressionniste" qui propose une relecture contemporaine de l'impressionnisme, de David Hockney au peintre italien Quayola en passant par l'artiste chinois Zao Wou-Ki. ©France 3 Normandie

Exposition "David Hockney : Normandism", jusqu'au 22 septembre, au musée des beaux-arts de Rouen

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité