Opération de déminage : des habitants confinés chez eux près du Havre

Après la découverte d'un obus sur le littoral au début du mois de mai 2024, une opération de déminage aura lieu mardi 28 mai dans la commune d'Octeville-sur-mer (Seine-Maritime). Pour assurer le désamorçage de ce projectile militaire, les personnes habitant dans le périmètre de sécurité devront rester chez eux toute la matinée.

Le 7 mai 2024, un promeneur a découvert un obus de 270 mm sur le littoral de la commune d’Octeville-sur-Mer, près du Havre (Seine-Maritime). En raison de sa localisation, une opération de déminage a été programmée ce mardi 28 mai par le groupe des plongeurs démineurs (GPD) de la Manche de la Marine nationale.

Mise à l'abri obligatoire

Pour assurer le désamorçage du projectile dans des conditions de sécurité absolues, un dispositif de sécurité sera mis en place dans un rayon de 950 mètres autour des blocs de défense de 6h30 à 11h30.

L'ensemble des personnes qui se trouveront dans ce périmètre à compter de sept heures, devront rester à l’intérieur de leur logement et ne pas sortir jusqu’à la fin de l'opération.

Cette mise à l’abri obligatoire s’applique à tous. Un courrier a été adressé à chaque riverain concerné par la mairie.

S'informer sur les réseaux sociaux pendant l'opération

L’opération est prévue pour durer jusqu’à midi, un horaire qui pourrait cependant faire l’objet d’adaptation si l’opération venait à se terminer plus tôt ou prenait du retard en raison de contraintes techniques.

Dans les deux cas, une information sera transmise via les réseaux sociaux de la préfecture de la région Normandie et de la Seine-Maritime et les moyens de communication de la commune d’Octeville-sur-Mer (notamment via l’application Panneau Pocket).

Un poste de commandement opérationnel sera mis en place dans la mairie d’Octeville-sur-mer, pour permettre à Gilles Quénéhervé, sous-préfet du Havre, de coordonner l’ensemble des opérations.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité