Que signifie le Mémorial Day, célébré à Colleville-sur-Mer et partout aux Etats-Unis ?

Au cimetière américain de Colleville-sur-Mer, cinq cent invités ont rendu hommage aux soldats, morts sur le front. A quelques semaines du 80e anniversaire du Débarquement, cette cérémonie, en présence d'un vétéran, revêtait un caractère particulier.

À Colleville-sur-Mer, la cérémonie a débuté par la Marseillaise, suivie par The Star-Spangled Banner, l'hymne américain.

D'où vient le Mémorial Day ? 

Partout aux Etats-Unis, c'est un jour férié, instauré après à la Guerre civile américaine, en 1865. Depuis, la Nation, tout entière, se recueille sur son sol et dans les cimetières américains, à l'étranger, pour honorer la mémoire et le souvenir de ses soldats, tombés au combat.

Traditionnellement, le Memorial Day a lieu le dernier lundi du mois de mai et donne le coup d'envoi de la saison estivale. 

Sur les hauteurs d'Omaha Beach, surnommé "Bloody Omaha " (Omaha la sanglante ), flotte le parfum des prochaines commémorations, avec les infrastructures déjà installées pour accueillir, le 6 juin, 12 000 invités, lors de la cérémonie binationale.

Ce dimanche, c'est plus intimiste - ils sont néanmoins cinq cent à honorer la mémoire des 9 387 soldats américains morts lors de la bataille de Normandie, qui reposent sur les 70 hectares du cimetière. 

Une cérémonie en présence de Charles Norman Shay

Parmi les invités se trouvent les élus de la région, le Préfet du Calvados, Monseigneur Jacques Habert, l'évêque de Bayeux et Lisieux, Elizabeth W. Webster, Consul américain pour le Grand Ouest et surtout le vétéran bien connu en Normandie, Charles Norman Shay. 

À l'aube de ces 100 ans, l'ancien infirmier amérindien tenait encore une fois à saluer la mémoire de ses camarades. Il n'avait que 19 ans à l'époque, lorsqu'il se jette à l'eau à 6h35 avec la 1re division d’infanterie américaine.

Il réussit à échapper aux tirs et commence à soigner les blessés. Plus tard, il racontera dans "Charles Norman Shay Collection " comment il est parvenu à sauver des vies, menacées par la marée montante.

"Je suis retourné jusqu’à l’eau et j’ai fait de nombreux allers-retours. J’ai fait rouler les ­blessés sur le dos pour qu’ils puissent respirer, passé les mains sous leurs bras et les ai tirés jusqu’à la laisse de haute mer."  

Je pense bien sûr au 6 juin 1944. J'ai perdu beaucoup d'amis. C'est une journée très triste pour moi.

Charles Norman Shay, vétéran américain de la Bataille de Normandie

Charles Norman Shay demeure le dernier survivant des cinq cents Indiens d’Amérique, venus se battre pour la Liberté, en juin 1944. Il réside en Normandie depuis 2018 et reviendra le 6 juin prochain, à Colleville-sur-Mer, honorer les siens. 

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité