Ouverture du vaccinodrome du Havre

Foule au stade Océane qui a accueilli ses premiers rendez-vous pour la vaccination anti Covid-19.

6 avril 2021- Ouverture du vaccinodrome au Stade Océane du Havre
6 avril 2021- Ouverture du vaccinodrome au Stade Océane du Havre © Hervé Guiraudou / France Télévisions (image extraite d'une vidéo)

Au Havre, des dizaines de personnes se pressaient ce mardi matin (6 avril 2021) aux abords du Stade Océane pour l'ouverture du centre de vaccination massive, le premier des trois  "vaccinodromes" prévus en Seine-Maritime.

Avant ceux de Dieppe et Rouen, celui du Havre a attiré des personnes qui n'avaient pas rendez-vous et qui ne connaissaient pas la procédure de pré-inscription.  Certains n'ont pas d'ordinateurs et d'autres, pestant après le manque de signalétique, ont mis du temps à trouver l'entrée.

D'où une certaine pagaille, comme a pu le constater Bénédicte Drouet, notre journaliste présente sur place.

"Un peu de confusion ce matin ? Oui, c'est le premier jour et il y a toujours une mise en rodage, mais à cette heure-ci, à midi,  il y a moins de gens qui attendent dans le froid et sous la pluie !" explique Matthieu Blondet, un des médecins du vaccinodrome havrais et président de l'association Sextant 76, un organisateurs de centre avec l'ARS Normandie, la communauté urbaine du Havre et l'ensemble des médecins libéraux.   

6 avril 2021- A l'intérieur du vaccinodrome du Havre, dans les étages du Stade Océane, où, après avoir pris rendez-vous, il faut remplir des formulaires avant de pouvoir être vacciné
6 avril 2021- A l'intérieur du vaccinodrome du Havre, dans les étages du Stade Océane, où, après avoir pris rendez-vous, il faut remplir des formulaires avant de pouvoir être vacciné © Hervé Guiraudou / France Télévisions (image extraite d'une vidéo)

"Il y a beaucoup d'acteurs de santé mobilisés comme des médecins, ou des infirmiers, mais aussi plein de gens qui ne sont pas du monde médical mais qui nous aident à l'organisation du flux et à l'organisation de la structure" ajoute le Dr Blondet. Le stade Océane attend en effet beaucoup de monde avec un premier objectif de 800 personnes vaccinées par jour, avant, mais dans un délai d'au moins un mois, de passer à 2000 par jour.

Le Pfizer plébiscité 

Quel vaccin est-il utilisé dans ce centre du Havre ? La question revenait souvent dans la file d'attente ce matin.

"Alors dans les vaccinodromes, on se doit de vacciner les vaccins qui sont compliqués à gérer à cause de la chaîne du froid" précise le docteur Matthieu Blondet "et donc essentiellement en ce moment le Pfizer. Mais il y en aura d'autres, probablement du Moderna"

Pour le Pfizer, il y a une forte impatience qui est tout à fait légitime, puisque c'est très efficace : on est rapidement immunisé et on protège les autres aussi.
Donc il y a une forte demande."

Dr Matthieu Blondet,
président de l'association Sextant 76

Comment prendre rendez-vous ?

En ouvrant la page d'accueil du site santé.fr

La vaccination se poursuit en parallèle dans les cabinets médicaux de la région havraise.  

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 santé société baie de seine