• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Séisme dans l'Ouest : des secousses ressenties jusqu'à Lisieux, le Havre et Mahéru dans l'Orne

Les points d'impact du séisme de ce 21 juin 2019, ayant touché l'Ouest de la France à 8H50 ce matin , vont très clairmeent jusqu'à la Normandie, sur la carte de France Séïsme / © Capture écran / carte France Séïsme
Les points d'impact du séisme de ce 21 juin 2019, ayant touché l'Ouest de la France à 8H50 ce matin , vont très clairmeent jusqu'à la Normandie, sur la carte de France Séïsme / © Capture écran / carte France Séïsme

Le tremblement de terre de magnitude 5,2 qui a surpris l'Ouest de la France de la France ce 21 juin a été ressenti jusqu'aux limites de l'Orne. Du Mont-Saint-Michel au Havre, en passant par Bayeux, France Seisme ne manque pas de témoignage

Par Alexandra Huctin

La terre a tremblé dans l'Ouest jusque dans le coeur de la Normandie. Selon le document publié sur le site de France Séisme, des témoins ont ressenti l'impact de ce séisme du Mont-Saint michel à Avranches, Granville, Saint-Lô, Coutances, Ducy Ste Marguerite, Fontenay-le-Pesnel, Hérouville, Caen, Bayeux, Lisieux, Saint Philibert des Champs, ou Le Havre.

D'une manière globale la perception du tremblement a été enregistrée de "très faible" à "modérée" sur le territoire normand

 
Les points de perception en Normandie: seul point rouge, près de l'Aigle à Mahéru / © Capture écran/ France Seisme
Les points de perception en Normandie: seul point rouge, près de l'Aigle à Mahéru / © Capture écran/ France Seisme


A Mahéru, petit village d'à peine 300 habitants près de l'Aigle, dans l'Orne, les témoignages enregistrés sont plus forts : perception humaine "très brutale".

Ce séisme "peu courant" de magnitude 5,2 sur l'échelle de Richter, dont l'épicentre est situé dans le Maine-et-Loire "est peu courant sans être exceptionnel", a expliqué à l'AFP Jérôme Vergne, physicien à l'école et observatoire des sciences de la Terre (Université de Strasbourg/CNRS).
    

Un séisme de cette magnitude est observé en moyenne "tous les 4-5 ans" en France métropolitaine "mais avec une certaine variabilité", a-t-il
précisé.
 

Sur le même sujet

Eté 2019 dangereux à Acquigny (Eure)

Les + Lus