Une statue d' “Un été au Havre” incendiée en bord de mer

4 mai 2020 : la statue de Fabien Mérelle vandalisée / © Mairie de Sainte-Adresse
4 mai 2020 : la statue de Fabien Mérelle vandalisée / © Mairie de Sainte-Adresse

L'œuvre de Fabien Mérelle, une statue blanche de plus de 6 mètres de haut a été découverte vandalisée sur la plage du "Bout du monde" à Sainte-Adresse

 

Par Richard Plumet

Parmi le parcours artistique proposé en 2018 lors de l'opération "Un été au Havre", la statue du plasticien Fabien Mérelle était dans la catégorie des "œuvres pérennes" c’est-à-dire faites pour rester.
La statue d'un père et de sa fille créee pour les 500 ans du Havre (oeuvre de F. Mérelle) attire les promeneurs / © O. Journiat/France Télévisions
La statue d'un père et de sa fille créee pour les 500 ans du Havre (oeuvre de F. Mérelle) attire les promeneurs / © O. Journiat/France Télévisions

Intitulée  "Jusqu'au Bout du Monde" cette statue blanche est située à l'extrémité nord de la plage du Havre, sur le territoire de la commune de Sainte-Adresse, regardant la mer en direction de New-York.

Hier (lundi 4 mai 2020), et alors que l'accès au bord de mer est toujours interdit en raison du confinement, la statue en résine a été retrouvée incendiée.
© Hubert de la Batie
© Hubert de la Batie


Le maire de Sainte-Adresse a aussitôt réagi pour dénoncer cet acte de vandalisme :

Scandaleux, odieux, irresponsable... les mots me manquent pour qualifier l’acte d’une rare imbécilité. La statue de Fabien Mérelle au Bout du Monde a été volontairement incendiée ce jour. Un acte de vandalisme inutile qui est un crève-cœur pour les nombreux amoureux de l’œuvre !
- Hubert de la Batie, maire de Sainte-Adresse

Plainte et appel à témoins

Ce mardi matin, au lendemain de l'incendie, la mairie de Sainte-Adresse annonce dans un communiqué qu'une plainte sera déposée par le GIP d'un Eté au Havre et que "tous signalements seront utiles au bon déroulement, et surtout à l'aboutissement de  l'enquête qui sera diligentée."

La ville de Sainte-Adresse ajoute que "nos pensées vont en direction de l'artiste Fabien Mérelle, que nous assurons de notre soutien dans cette épreuve. Ensemble, nous nous relèverons de cet acte odieux, car l'expression artistique ne saurait être entravée."

La statue endommagée, vraisemblablement par la mise à feu de roues de voiture à sa base, doit être démontée et enlevée. Fragilisée elle peut tomber et présenter ainsi un danger apprenait-on ce mardi après-midi. L'oeuvre sera mise à l'abri. Une expertise doit permettre d'inventorier les dégâts (il manque un bras à la petite fille sur les épaules de son père) et d'envisager une éventuelle restauration.

En 2018, une autre œuvre monumentale d'Un été au Havre réalisée par ce même artiste et intitulée "A l'Origine", avait été vandalisée…  

 

"Jusqu'au bout du monde"

Présentation de l'œuvre de Fabien Mérelle

Bravant les éléments, cette sculpture en résine, haute de 6,24 m (clin d’oeil à la trame choisie par Auguste Perret dans la reconstruction du Havre), a la blancheur des galets qui roulent à ses pieds. Tournée vers New-York, elle regarde la mer et fait face à l’avenir, bien au-delà du bout du monde…

Lorsque Fabien Mérelle entendit parler du Bout du Monde, cela le mit un peu mal à l’aise. Ce petit-fils d’immigré, qui a toujours pensé la mer comme une passerelle entre deux rives, ne peut imaginer un univers borné, sans rien derrière. Lorsqu’il découvre le lieu, il est tout de suite frappé par sa force :

"Il y a cette falaise abrupte, cette écume, ces galets que la mer projette et qui façonne le paysage bien plus que nous ne pourrons jamais le faire. Au milieu de ce tourment où l’espace et le temps sont abolis, il m’est apparu évident de ramener un peu de chaleur, d’humanité. Je voulais un homme, un père de famille (lui en l’occurrence) préservant ce qu’il a de plus cher à savoir son enfant (sa fille Laura), dans ce chaos environnant. Je voulais un totem, un point d’exclamation disant la chaleur de nos sentiments."

(Extraits du catalogue des expositions d'"Un été au Havre" 2018)

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus