• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Le terminal multimodal du Havre sévèrement critiqué par la Cour des Comptes

Le terminal multimodal du Havre / © Mickaël Goavec - France 3 Baie de Seine
Le terminal multimodal du Havre / © Mickaël Goavec - France 3 Baie de Seine

Le rapport pointe des dérives dans la construction et la gestion du terminal multimodal du port du Havre. Les sages se posent également la question de la gestion de l'argent public dans cette affaire.

Par Maxime Fourrier avec l'AFP

Dans un rapport de la Cour des Comptes rendu public, les sages estiment que la construction du terminal multimodal du port du Havre, qui a coûté 10,9 millions d'euros de plus que ce qui était prévu au départ, avait été "mal montée" et l'intérêt public "mal protégé".

La réalisation du terminal multimodal du Havre a été lancé à la hâte sans analyse préalable et dans des conditions protégeant mal les intérêts publics. Elle a abouti à un bilan financier déséquilibré entre acteurs publics et privés.

 


Le terminal multimodal achevé en juin 2015, vise à faciliter l'acheminement fluvial et ferroviaire des conteneurs vers et depuis Port 2000, la plate-forme du port du Havre
dédiée à l'accueil de porte-conteneurs géants. Mais la structure avait été placée en redressement judiciaire quelques mois seulement après sa mise en service, à la suite de difficultés financières et techniques.
Dans son rapport la Cour souligne, que le bilan financier du terminal, entièrement financé par l'argent public, s'avère "fortement déséquilibré entre acteurs publics et privés". 

La complexité de l'opération aurait du conduire le port du Havre à procéder à des analyses juridiques approfondies et à s'entourer de conseils extérieurs ou à demander l'appui des tutelles, avant de lancer cette procédure. Or, de manière tout à fait surprenante, il n'en a rien été.

Ainsi, le grand port maritime du Havre a consenti à 9,3 millions d'euros de dépenses non prévues initialement et il a accru son endettement de 21,6 millions d'euros. Le GPMH a également pris près de 17 millions d'euros d'engagements financiers. A l'inverse, les acteurs privés n'ont de leur côté subi "que de très légères pertes, liées à la perte du capital social de LH2T (la société exploitante) à sa liquidation".

 

 
Sans équivalent en France, le terminal s'étend sur une centaine d'hectares au pied du Pont de Normandie. Doté de huit voies ferroviaires, d'un quai de 400 mètres de long et d'une zone de stockage de 2.600 conteneurs, il a été conçu pour accueillir 500.000 conteneurs par an, soit 25% du trafic total au Havre. 

VIDÉO : les explications de Mickaël Goavec
 
Le terminal multimodal du Havre sévèrement critiqué par la Cour des Comptes



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Manifestation des agents EDF devant la centrale thermique du Havre

Les + Lus