Transat Jacques Vabre : 5 questions à Fabrice Amedeo et Giancarlo Pedote (Newrest -Brioche Pasquier)

Les skippers Fabrice Amedeo et Giancarlo Pedote s'élanceront du Havre pour emprunter la route du café et tenter de rejoindre Salvador de Bahia, au Brésil, à bord de l'Imoca Newrest - Brioche Pasquier. / © Jonathan Pasque / France 3 Normandie
Les skippers Fabrice Amedeo et Giancarlo Pedote s'élanceront du Havre pour emprunter la route du café et tenter de rejoindre Salvador de Bahia, au Brésil, à bord de l'Imoca Newrest - Brioche Pasquier. / © Jonathan Pasque / France 3 Normandie

A quelques jours du départ de la 13e édition de la Transat Jacques Vabre, qui s'élancera dimanche 5 novembre du Havre, nous avons rencontré le duo de skippers Fabrice Amedeo et Giancarlo Pedote. Ils s'élanceront sur la route du café à bord de leur Imoca "Newrest - Brioche Pasquier". Interview...

Par Olivier Couvreur

Fabrice Amedeo a éclaboussé de sa musique et de sa bonne humeur partagées sur Facebook le dernier Vendée Globe, au cours duquel il a explosé médiatiquement. Bouclant la boucle en 11e position, avec panache, on peut vraiment dire qu'il y a eu un avant et un après Vendée 2016 pour le journaliste skippeur. Le voilà lancé dans une nouvelle traversée de l'atlantique qui ne lui fait pas peur "C'est toujours une belle aventure, mais comme c'est ma 12e traversée de l'atlantique, c'est un peu démystifié dans mon esprit, nous confie-t-il. "La transat, c'est un format que j'ai apprivoisé. Alors je pars vraiment pour le Brésil avec beaucoup d'envie, à fond, après mon tour du monde de cet hiver (Vendée Globe, arrivé 11e, NDLR)."


"C'est un beau défi sportif et une opportunité pour se confronter à soi meme et partager une belle aventure" explique de son côté le plus Breton des Italiens Giancarlo Pedote. Lui qui s'est en effet installé en Bretagne avec sa famille a décidé de se lancer en Imoca et va donc embarquer avec Fabrice à bord de Newrest - Brioche Pasquier. Son objectif à lui : engranger de l'expérience pour participer au Vendée Globe 2020 avec ce type de bateau. Parce qu'il a tout fait sinon : Mini 6.50, Figaro Bénéteau, Class 40, Multi 50 ou encore Moth à foil. 

Quid des objectifs ? "En Imoca il ne faut pas oublier qu'il y a deux divisions : ceux équipés de foils et ceux qui n'en ont pas, comme nous, précise Fabrice. Donc on va essayer de faire le meilleur résultat possible". Réponse à partir de dimanche en suivant de près les performance de ce duo plein d'énergie et d'envie !

A lire aussi

Sur le même sujet

Bolbec : mise en examen pour meurtre d'un habitant

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne