Vendée-Arctique : Le skipper havrais Charlie Dalin termine deuxième de la course

Parti depuis le samedi 4 juillet sur la Vendée-Arctique à bord de son Apivia, le Havrais Charlie Dalin est arrivé deuxième lors de la dernière étape de la course aux Sables d’Olonne dans la nuit de mardi à mercredi 15 juillet 2020. Prochaine étape : le Vendée Globe, le 8 novembre 2020.
 

Charlie Dalin sur son IMOCA APIVIA
Charlie Dalin sur son IMOCA APIVIA © APIVIA
Une belle deuxième place. Pour sa première course en solitaire, Charlie Dalin, le skipper havrais engagé sur la Vendée-Arctique termine deuxième de la compétition.
   Son Imoca (Apivia) est arrivé aux Sables d'Olonne (Vendée) dans la nuit de mardi à mercredi 15 juillet 2020. 
 
durée de la vidéo: 01 min 17
VIDEO -14 juillet 2020 - 21h34 : l'arrivée de Charlie Dalin aux Sables d'Olonne. Reportage : Fanny Borius et Damien Raveleau
Charlie Dalin savoure cette deuxième place mais pense déjà à la prochaine échéance.

C’était ma première course en IMOCA en solitaire. C’était donc une totale découverte ; je ne me sentais pas de partir sur le Vendée Globe sans au moins avoir fait un essai en solitaire en course. Pour cela, la Vendée Arctique a parfaitement rempli son rôle car on a eu énormément de situations à gérer, de transitions, et de changements de voile. 

Charlie Dalin, lors de son arrivée
 

Il estime devoir encore progresser avant le prochain rendez-vous.

Il y a encore du travail à faire pour réussir à gérer la vitesse sur des longues périodes. Là on est parti que 10 jours, le Vendée Globe c’est 7 fois plus, donc il va falloir tenir le choc.

Charlie Dalin

10 jours de compétition

La compétition était serrée. Charlie Dalin est arrivé juste derrière Jérémie Beyon (Charal) qui s'est imposé en 10 jours 5 heures et 14 minutes, soit moins d'une heure avant le Havrais qui termine en 10 jours 6 heures et 4 minutes. Sur la troisième marche du podium, on retrouve Thomas Ruyant (LinkedOut) qui est arrivé seulement 20 minutes plus tard.

Un trio de marins qui, pendant toute la course, s'est rapidement démarqué en évoluant dans le groupe de tête.

Cette première course de l'année s'est lancée dans des conditions particulières en raison de la crise sanitaire. Pour éviter les mouvements de foule, cette année, les voiliers n'ont pas pu pénétrer dans le port. 

Prochaine étape et pas des moindres : le Vendée Globe. La compétition "autour du monde" débutera le 8 novembre prochain au départ des Sables d'Olonne. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport vendée globe voile
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter