Vendée Globe : Charlie Dalin perd sa première place après une avarie

Difficile de prévoir à l'avance l'issue d'une course aussi compliquée que le Vendée Globe et le marin havrais Charlie Dalin, en a fait les frais hier aux alentours de 19h. Résultats : une cale endommagée, deux places perdues au classement et une course mise en pause pour réparer le monocoque. 

Charlie Dalin sur son IMOCA APIVIA
Charlie Dalin sur son IMOCA APIVIA © APIVIA

Un craquement inquiétant sur le voilier et les espoirs de victoire semblent s'éloigner. Alors que Charlie Dalin pointait en tête du Vendée Globe 2020-2021 avec plus de 65 milles d'avance sur son adversaire Yannick Bestaven, deux fois vainqueur de la Transat Jacques Vabre, le Havrais entend un bruit qui fait basculer sa course. Il croit alors à des dégâts au niveau du système de foil bâbord (côté gauche). 

SDK JavaScript IFrame Fermer Place this code wherever you want the plugin to appear on your page.

En réalité et après avoir passé la nuit à étudier l'état du navire, c'est la cale basse (le point d’appui bas du foil, jonction entre le foil et le bateau) qui est endommagée. L'équipe technique Apivia réunit alors une cellule de crise rapidement qui est composée d'Antoine Carraz, Antoine Gautier et François Gabart. Elle se veut rassurante dès ce matin. 

Les conditions attendues sur zone ce mardi semblent favorables pour tenter une réparation ces prochaines heures. Charlie a d’ailleurs empanné ce matin pour démarrer la procédure et fait actuellement son possible pour reprendre son Vendée Globe au plus vite.

Team Apivia

Ce mardi matin, un point était fait sur le classement du Vendée Globe, dont le départ avait été donné le 8 novembre dernier. Charlie Dalin est troisième, derrière Thomas Ruyant sur LinkedOut et Yannick Bestaven sur Maître Coq.

Un coup dur pour le skipper de 36 ans qui, dimanche, venait de passer le Cap Leeuwin au sud-ouest de l'Australie en pôle position. 

A 16h, Antoine Carraz, directeur technique du Team APIVIA a annoncé lors d'une conférence de presse que "le bateau a ainsi pu reprendre sa trajectoire aux alentours de 13h (heure française) et Charlie a pu aller se reposer. L'objectif est maintenant de valider la réparation dans les heures qui viennent afin de passer plus sereinement dans l'océan Pacifique."

Le 16 décembre 2020, Charlie Dalin a réparé son Imoca. Il se trouve actuellement au sud de l'Australie.

 

Vidéo de la réparation de l'Imoca

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vendée globe sport voile