Législatives 2022 : 3 choses à retenir des résultats du premier tour en Normandie

Prime au sortant, jeunes candidats plebiscités par les électeurs, le RN en tête dans un département : ce qu'il faut retenir du premier tour des législatives, en Normandie.

Une prime aux sortants et aux personnalités, oui mais...

Ce premier tour des législatives en Normandie montre une prime aux sortants et aux personnalités de terrain, ou aux personnalités politiques tout court. 

Ainsi, Elisabeth Borne (Renaissance, ex-LREM-Ensemble) vire en tête dans la 6ème circonscription du Calvados, avec 34,32% des voix. La candidature de la Première ministre a fait de cette circonscription l'une des plus scrutée de Normandie, et même de France. Au second tour, elle fera face au candidat La France Insoumise, investi par la Nupes, Noe Gauchard, jeune étudiant en commerce de 22 ans, qui recueille 24,53% des suffrages.

>>> retrouvez tous les résultats du premier tour dans le Calvados <<<

Le député sortant de la 3ème circonscription de la Manche Stéphane Travert (Renaissance ex-LREM-Ensemble) passe lui aussi ce premier tour en tête avec 33,77% contre 23,66% pour Gaëlle Vérove (PCF-Nupes). L'ancien ministre de l'agriculture brigue un second mandat dans la circonscription qu'il avait assez facilement remportée il y a 5 ans.

>>> retrouvez tous les résultats du premier tour dans la Manche <<<

Dans la 4ème circonscription de Seine-Maritime, la député sortante LREM Syra Silla, elle, ne sera pas au second tour. C'est le RN Guillaume Pennelle qui arrive en tête avec 25,96% des suffrages face à Alma Dufour (LFI) au second tour 23,90%.

>>> retrouvez tous les résultats du premier tour en Seine-Maritime <<<

Dans la 4 ème circonscription de la Manche, la député sortante LREM Sonia Krimi (Renaissance, ex-LREM-Ensemble) sera au second tour avec 30,14% de voix mais elle est devancée par Anna Pic (Parti Socialiste-Nupes), l'adjointe au maire de Cherbourg qui recueille 31,61% des suffrages. En 2017, Sonia Krimi avait fait basculer la circonscription détenue par le socialiste Bernard Cazeneuve pendant 15 ans. 

De jeunes candidats qui émergent des législatives 

Jeunes, mais pas forcément novices en politique, des candidats d'une vingtaine d'années ont su convaincre les électeurs. Parmi eux, notons la candidate Nupes Emma Fourreau. A 22 ans, elle arrive en tête du premier tour (35,81% des voix) dans la 1ère circonscription du Calvados. Elle devance le député sortant Fabrice le Vigoureux (Renaissance, ex-LREM-Ensemble), avec 5,6 points d'écart. La jeune candidate de 22 ans, étudiante en science politique, souhaite apporter de la "diversité" dans l’hémicycle et redonner un "nouveau souffle" au parlement. 

>>> qui est Emma Fourreau, candidate de la Nupes dans le Calvados ? <<<

Noé Gauchard a lui aussi 22 ans, et c'est lui qui affrontera Elisabeth Borne (34,32%) au second tour dans la 6 ème circonscription du Calvados. "Ca semble plutot bien parti. Ce que je sais pour l'instant, des premières remontées c'est que je suis en tête dans de nombreuses communes et ca c'est quand même important" expliquait-il pendant la soirée électorale, "il y a une opposition qui s'exprime et nous avons la possibilité d'avoir la majorité à l'Assemblée nationale''. Le jeune candidat LFI NUPES a obtenu 24,53 % des suffrages.

Le RN en tête dans tout le département de l'Eure 

Dans le département de l'Eure, les cinq circonscriptions avait été emportée par LREM en 2017. Pour ce premier tour, c'est le Rassemblement national qui vire en tête. 

Dans la 3ème circonscription, le parti de Marine Le Pen avait obtenu de très beaux scores à la présidentielle. C'est une nouvelle fois le cas pour les législatives. La députée sortante LREM Marie Tamarelle-Veraeghe en fait les frais et se qualifie avec 23,18% des voix, derrière Kévin Mauvieux, qui arrive en tête du premier tour avec 31,72% des votes. 

Dans la 4ème circonscription, le député sortant et médiatique Bruno Questel ne figurera pas au second tour, battu avec 24,67% des suffrages. Chrystelle Saulière du RN remporte ce premier tour avec 28,97% des voix face à Philippe Brun Nupes (27,78%).

>>> retrouvez tous les résultats du premier tour dans l'Eure <<<

Dans la cinquième circonscription aussi, le Rassemblement national vire en tête avec 29,2% des voix pour Timothée Houssin. Sébastien Lecornu avait obtenu l’investiture d’Ensemble (ex-LREM) pour François Ouzilleau qui se hisse à la deuxième place (avec 27,7% des voix) dans le fief du ministre des Armées. Seulement 600 voix séparent les deux candidats qui s'affronteront au second tour.