Marche à Rouen et Dieppe contre les violences faites aux femmes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Richard Plumet
Rouen le 20 novembre 2021 :  arrivée devant le palais de justice de la marche contre les violences sexistes organisée à l'appel du collectif "Nous Toutes"
Rouen le 20 novembre 2021 : arrivée devant le palais de justice de la marche contre les violences sexistes organisée à l'appel du collectif "Nous Toutes" © Julie Howlett / France Télévisions

Quelques jours avant la Journée internationale contre les violences faites aux femmes, un rassemblement a été organisé à Rouen (Seine-Maritime) pour dire "Stop aux violences sexistes et sexuelles".

Un peu plus de cent personnes ont défilé ce samedi après-midi (20 novembre 2021) dans les rues de Rouen pour, comme dans de nombreuses villes de France (dont Dieppe), dénoncer les violences faites aux femmes.

A l'appel du collectif "Nous Toutes", les associations féministes normandes ont manifesté pour réclamer davantage de moyens pour aider les femmes victimes de violences.

A Rouen, afin de retracer symboliquement le parcours –difficile- d'une femme victime de violences conjugales,  une marche a été organisée au départ du CHU. Le cortège a traversé une partie du centre-ville pour se rendre au palais de justice après être passé devant la caserne de gendarmerie.

durée de la vidéo : 01min 41
VIDEO : marche "Nous Toutes" dans les rues de Rouen le 20 novembre 2021. Reportage : J. Howlett et S. Gérain (montage : J. Matz) ©France Télévisions

Comme l'a expliqué une des membres du collectif "Nous Toutes" de Rouen à notre journaliste Julie Howlett présente sur place, il faut lutter contre les violences sexistes, et donner aussi plus de moyens pour la formation et mettre en place des mesures de prévention auprès des plus jeunes :

"Les femmes sont toujours assez mal accueillies dans les commissariats et les gendarmeries pour leur dépôt de plainte, donc on est là essentiellement pour demander notamment la formation des policiers et des gendarmes et de toutes les professions du social et du médico-social."

Il faut commencer à expliquer aux enfants, dès que possible, qu'un petit garçon, une petite fille, ont les mêmes droits.
Il faut apprendre à nos fils à ne pas agresser, et à nos filles à ne plus avoir peur."

Nadia Bentabet,
membre du collectif  Nous Toutes Rouen

Chaque année, 220.000 femmes sont victimes de violences. Depuis le début de 2021, ce sont 101 femmes qui ont été tuées par leur conjoint ou ex-conjoint…

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.