230 kg de résine de cannabis trouvés dans un garage à Rouen

Les douaniers de Rouen découvrent, en juin 2015, un appartement rempli de plants de cannabis et près de 230 kg de résine, dans un garage.

En 2014, la douane a saisi 198,4 tonnes de stupéfiants dont 157,3 tonnes de cannabis.
En 2014, la douane a saisi 198,4 tonnes de stupéfiants dont 157,3 tonnes de cannabis. © Direction générale des douanes et droits indirects
Les agents de la direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières de Rouen (DNRED) ont découvert chez des particuliers de Rouen 230 kg de résine de cannabis dans un garage.

Le 22 juin, après plusieurs semaines d’investigations, les enquêteurs de la DNRED accompagnés des agents de la direction des douanes de Rouen découvrent des dizaines de plants de cannabis cultivés « in-door » dans un appartement, en plein centre ville. La culture occupant l’intégralité du domicile était prête à être récoltée.

Tout le matériel nécessaire à la culture hydroponique, trois carabines, des munitions, de la résine de cannabis, de la cocaïne, des produits de coupage, des contrefaçons, ainsi que près de 7000 euros ont également été saisis sur place.
© Direction générale des douanes et droits indirects
© Direction générale des douanes et droits indirects
© Direction générale des douanes et droits indirects

Les personnes en cause ont été interpellées. Elles devraient comparaître devant le tribunal correctionnel de Rouen, le 31 juillet prochain.

Trois jours plus tard, le 25 juin, le même service d’enquête découvre au domicile d’un individu faisant l’objet d’investigations pour trafic de stupéfiants, 227 kg de résine de cannabis, 2 armes (fusil à pompe et fusil de chasse) et plus de 4400 euros. Les stupéfiants étaient dissimulés dans un box, loué par l’infracteur, sous une fausse identité.

La JIRS de Lille a été saisie du dossier et les suites judiciaires été confiées en co-saisine à la Police judiciaire et à l'OCRTIS.

En 2014, la douane a saisi 198,4 tonnes de stupéfiants dont 157,3 tonnes de cannabis.

En janvier dernier, 4 065 plants de cannabis sur pieds « in-door » avaient été saisis par les agents de la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières de Nantes (DNRED) dans une villa de la banlieue nantaise.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
drogue faits divers