La ferme des Bouillons est à vendre, mais pas à n'importe qui

Publié le Mis à jour le
Écrit par @pgcreignou

Nouvel épisode dans la saga du Notre-Dame-des-Landes normand. Encore propriétaire de ce qui est devenu une ferme, Auchan aurait signé un compromis de vente avec... un agriculteur. Mais les occupants du site ne comprennent pas pourquoi Auchan ne veut pas négocier la vente avec eux.

Depuis 3 ans, ils occupaient les lieux. Depuis 3 ans, ils ont collecté des fonds pour racheter la terre à Auchan. Et coup de théâtre, la filiale immobilière Immochan aurait signé un compromis de vente à hauteur de 150.000 € avec... un jeune agriculteur. Un projet qui porte sur de l'agriculture bio, comme eux, de la permaculture comme eux ! C'est la douche froide.

Les occupants ne comprennent pas cette situation. Eux aussi ont tenté de racheter ces terres qu'ils exploitent - illégalement - depuis des années, mais Immochan a toujours refusé de négocier avec eux. Aujourd'hui, le syndicat agricole qui les soutient, la Confédération Paysanne, demande à la SAFER, et au préfet, de préempter la terre.

Explications avec Raphaël Deh et Marie Dumesnil-Adelée.
Intervenants :
  • Philippe Vue, co-porte parole de l'association de protection de la Ferme des Bouillons
  • Emmanuel Hyest, président de la Safer de Haute-Normandie
  • Gaël Louesdon, directeur régional Terre de Liens Normandie

durée de la vidéo: 02 min 04
La ferme des Bouillons est à vendre, mais pas à n'importe qui