Mort de Johnny Hallyday : politiques et anonymes normands réagissent sur les réseaux sociaux

© Johnny Hallyday photographie Maxppp F. FERNANDES et P. LAPOIRIE
© Johnny Hallyday photographie Maxppp F. FERNANDES et P. LAPOIRIE

Elus et internautes normands ont été nombreux à exprimer leur tristesse, depuis l'annonce de la mort de Johnny Hallyday, ce matin. Des messages quasi unanimes pour saluer aussi le talent du plus célèbre rocker français . 

Par DM

Qu'ils soient fans ou non du plus grand rocker français, les internautes normands ont été nombreux aujourd'hui à réagir à l'annonce de la mort de l'artiste, à l'âge de 74 ans. 
Beaucoup d'entre eux affirment que Johnny était une "bête de scène" et qu’il "restera à jamais dans nos cœurs".   


Ceux qui sont allés le voir en concert en Normandie ou ailleurs en gardent un souvenir immense : 

Yannet se souvient avoir vu Johnny en concert pour la première fois à l’âge de 5 ans, en 1979 : 

Avec son costume blanc à franges et perles, en nage... une sacrée gueule. 


Guiguimesamours :

Mon tout premier concert c'était lui. Pour la première fois de ma vie, j’ai vu un chanteur sur scène qui se donnait franchement… un grand artiste que je n'oublierai pas.


William est allé au dernier concert de Johnny au Zénith de Caen : 

J'ai pris une grosse claque musicale. Il a mis le feu au zénith. Il a même fait de l'humour en se relevant après être tombé de son tabouret qui a glissé quand il s'est assis en disant "pour une gamelle ca c'est une gamelle ". Bref RIP Mr Johnny...  


Isabelle :

"Sur scène le show man était là... lorsqu'il chantait ...oh Marie. Il y avait une telle communion avec son public...les 3/4 du concert était assuré par son public tellement les gens aimait partagé avec lui..." 


Eva :

Une des dernières stars à avoir réellement respecté ses fans et les avoir vraiment aimé


Danielle se souvient de la reprise d'Édith Piaf "l'hymne à l'amour" :

Une très belle interprétation également et émouvant.



Les réactions des élus politiques normands : 

L'émotion sucité par la mort de l'ancienne idole des jeunes touche aussi les politiques normands. Certains d'entre eux étaient rassemblés à l'Assemblée nationale, ce mercredi 6 décembre où des applaudissements ont même retenti, en hommage au chanteur.
Le Premier ministre Edouard Philippe a salué "un artiste exceptionnel" dont la disparition provoque "une émotion très vive" en France. 

 


Hervé Morin, président de la région Normandie : 

Catherine Morin Dessailly, sénatrice de Seine-Maritime : 

Sébastien Jumel, député de Seine-Maritime : 

Pascal Houbron, conseiller régional de Normandie et maire de Bihorel

 

 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Défi Téléthon Alençon

Près de chez vous

Les + Lus