• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Les plages du pays de Caux peinent à attirer les surveillants de plage

Pendant 4 jours, le poste de secours d' Yport restera fermé par manque de moyens humains pour surveiller la plage. / © Bérangère Dunglas - France 3 Normandie
Pendant 4 jours, le poste de secours d' Yport restera fermé par manque de moyens humains pour surveiller la plage. / © Bérangère Dunglas - France 3 Normandie

Difficile de trouver suffisamment de surveillants de plage pour couvrir toute la saison estivale, les plages du pays de caux ne seraient pas assez attractives pour le personnel. A Yport par exemple, le poste de surveillance restera fermé pendant 4 jours.

 

Par Véronique Arnould

Depuis fin juillet, c'est un vrai casse tête pour trouver une solution afin d'assurer la surveillance de la plage d'Yport. La gageure ? Trouver des sauveteurs intéressés pour y rester le temps des vacances, difficile quand les sauveteurs ont l'embarras du choix pour travailler. Selon la SNSM, la société nationale de sauvetage en mer, qui forme chaque année des sauveteurs, les plages normandes ne seraient pas aussi attractives que celles du sud-ouest par exemple.

On forme de plus en plus de sauveteurs mais le problème, c'est qu'ils ne restent pas dans la région. Dans les Landes par exemple, leur rôle est plus valorisé au vu du danger lié à la baignade. Les plages du pays de Caux ont du mal à les attirer - Philippe Valetoux, délégué départemental de la SNSM.

La plage d'Yport où la surveillance sera assurée à partir de lundi prochain par 2 maîtres nageurs de la piscine de Fécamp. / © Bérangère Dunglas
La plage d'Yport où la surveillance sera assurée à partir de lundi prochain par 2 maîtres nageurs de la piscine de Fécamp. / © Bérangère Dunglas

4 jours sans surveillants

La plage d'Yport fait les frais de ce manque d'attractivité, en juillet déjà, le poste de surveillance était fermé tous les jeudis faute de moyens humains. Cette fois-ci, il restera fermé pendant 4 jours, du 1er au 4 août 2019.

C'est vraiment très inquiétant de savoir que nos enfants ne seront pas surveillés mais on n'a pas vraiment le choix - Touriste 
Pour moi, ça n'a pas d'impact, si on veut les surveiller on peut se baigner avec eux - Touriste
 

Difficile d'attirer les sauveteurs sur les plages normandes


Qui surveillent les plages ?

En France, les plages sont surveillées par des CRS, des pompiers ou par la SNSM. Celle-ci par exemple, forme chaque année 1 400 personnes pour prendre en charge 263 postes de secours en France.
Mais selon la Fédération française des maitres-nageurs sauveteurs, il manquerait encore 5 000 personnes formées en France pour assurer une surveillance correcte sur les plages, dans les piscines, les plans d'eau.

Des maîtres nageurs à la rescousse

A Yport, une solution a été trouvée pour assurer la surveillance à partir du 5 août 2019. Deux maîtres nageurs de la piscine de Fécamp, fermée pour cette période, viendront renforcer les moyens aux côtés d'un surveillant formé par la SNSM.

 

Sur le même sujet

Hommage à Jean-Luc Thérier

Les + Lus