Près de Rouen, les locataires d’une résidence privés de chauffage depuis plusieurs semaines

Publié le
Écrit par Mathilde Riou .

A Canteleu, plusieurs locataires n’ont pas ou peu de chauffage dans leurs appartements. Une situation qui dure depuis mi-novembre.

Environ 200 personnes souffrent d’une température basse au sein de leurs logements situés avenue Georges Bizet à Canteleu. Au total, trois immeubles, dont le bâtiment de la direction interrégionale des douanes de Rouen, sont concernés par cette panne. Depuis la mi-novembre les températures des appartements fluctuent entre 7 et 13°C.

A l’origine de cet inconfort une fuite d’eau sur le réseau enterré qui entraîne une baisse de pression et donc un chauffage déficient. Le gestionnaire des immeubles représenté par Philippe Boutin de l’agence Guernier Immobilier nous a fait part de l’avancée des recherches : "nous sommes mobilisés depuis maintenant plusieurs semaines pour résoudre les problèmes de chauffage dans cette résidence. (...) Les équipes techniques sont parvenues à identifier le point de fuite lundi 13 décembre. Des investigations complémentaires seront menées pour réparer la canalisation défectueuse. »  

Les travaux ont donc commencé au début de cette semaine et devraient prendre fin qu'en début de semaine prochaine. En effet, une certaine quantité de boue a été constatée dans le tuyau. Il faut donc purger le conduit avant de relancer le système.

Une baisse significative des températures est prévue sur l'agglomération de Rouen à compter de la semaine prochaine avec le retour de gelées en matinée.

En attendant, les locataires continuent à publier l’affichage de leurs thermomètres intérieurs sur la page Facebook « tu sais que tu viens de Canteleu quand ».

Ils s'inquiètent déjà du surplus de consommation d’électricité lié à l’utilisation des convecteurs électriques distribués le 14 décembre par la société DALKIA (en charge de l’entretien du chauffage). La panne a été constatée en novembre au moment où les températures avaient nettement baissé. Certains locataires n’avaient donc pas attendu cette distribution pour se procurer des chauffages d’appoint. Là non plus, ils ne savent pas si le bailleur prendra en charge ces achats. 

Une bataille de responsabilité

Une locataire regrette la perte de temps sur cette affaire signalée depuis le 12 novembre "quand nous l'avons signalé à l'agence, ils ont mis en cause le bâtiment des douanes situé à côté de nos appartements. L'administration a coupé la pression de leur chauffage mais ca n'a rien changé." Cette femme sous-entend que c'est à la suite de l'intervention du responsable technique de la Ville de Canteleu que l'agence a réagit.

Sur les conseils d'une avocate au barreau de Rouen, ils ont appris qu'ils auraient pu dès le début saisir le juge des contentieux. Il semblerait que désormais il soit trop tard pour entreprendre une procédure. Cependant, la majorité des locataires va saisir son aide juridictionnelle (comprise dans l'assurance habitation) afin d'établir les préjudices morals et financiers subis par les locataires.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité