Cette ville de Normandie fait partie des moins ensoleillées de France

Le mois de février 2024 a été l'un des moins ensoleillés en France ces dernières années. Rouen (Seine-Maritime) figure dans le top 3 des villes de France qui a le moins vu le soleil sur cette période.

Mais où est donc passé le soleil ? S'il a été plus doux que la normale, le mois de février 2024 a particulièrement manqué de soleil, principalement dans le quart nord-ouest. De nombreuses stations météorologiques ont battu leur record du mois d'ensoleillement le plus faible pour un mois de février depuis 1991.

"L’hiver 2023–2024 est également marqué par un manque de soleil sur une grande partie du pays. Le déficit a atteint 10 à 30 % du Centre-Ouest au Bassin parisien et aux Ardennes", explique Météo France dans son bilan climatique du mois de février.

Moins de 50 heures de soleil en février en Normandie

Le soleil s'est en effet fait très rare en Normandie. Dans toutes les villes, le soleil a brillé pendant moins de 50 heures sur le mois. "Le soleil s'est globalement fait rare et les déficits observés constituent souvent des valeurs inédites pour un mois de février", souligne Météo France.

Le soleil n'aura brillé que 48 heures à Caen (Calvados), 41 heures à Alençon et 32 heures à Rouen (Seine-Maritime), sur une période de 29 jours.

"On a eu un début de mois particulièrement gris avec beaucoup de pluie. Il a plu environ un jour sur deux ou un jour sur trois dans la région", explique Isabelle Laurent, prévisionniste Météo France en Normandie.

Rouen dans le top 3 des villes les moins ensoleillées

Certaines villes normandes ont particulièrement vécu dans le gris. C'est le cas de Rouen (Seine-Maritime) qui figure dans le top 3 des villes françaises qui a enregistré 59% de soleil en moins par rapport à février 2023. Le soleil aura donc brillé moins d'une heure par jour sur tout le mois.

D'habitude, on est plutôt autour de 75 heures d'ensoleillement à Rouen. La dernière fois qu'il y a eu aussi peu d'heures d'ensoleillement, c'était en 1978 avec 34 heures d'ensoleillement enregistré.

Isabelle Laurent, prévisionniste Météo France en Normandie

Peu de soleil, mais des températures au-dessus des normales

Si le soleil n'a presque pas pointé le bout de son nez, les températures, en revanche, ont été d'une grande douceur, comme l'indique Chris de la page Météo Basse-Normandie. "Un mois de février qui a été marqué par une grandeur douceur avec un excédant de +3.3°"

Avec une température moyenne supérieure de 3,6°C par rapport aux normales de la période 1991-2020, février 2024 est le deuxième mois de février le plus chaud jamais enregistré derrière 1990 (+4°C) en France. 

Un printemps plus chaud que la normale ?

Le printemps 2024 s'annonce doux au niveau des températures, qui devraient être au-dessus des normales de saison sur la période mars-avril-mai.

Des températures qui s'expliquent par le phénomène météorologique El Nino, a indiqué mardi l'Organisation météorologique mondiale, "Des températures supérieures à la normale sont prévues sur presque toutes les zones terrestres entre mars et mai", souligne-t-elle.

El Nino est un phénomène météorologique naturel, qui correspond à un réchauffement d'une grande partie du Pacifique tropical et se produit tous les deux à sept ans pour durer entre neuf et 12 mois. Il modifie la circulation de l'atmosphère à l'échelle de la planète et réchauffe des zones lointaines et, souligne l'OMM, il se produit dans le contexte d'un climat modifié par les activités humaines.

"Il y a environ 60% de chances qu'El Nino persiste entre mars et mai et 80% de chances que des conditions neutres (ni El Nino ou La Nina) soient observées d'avril à juin", a indiqué l'OMM.

El Nino "s'affaiblit progressivement mais continuera d'avoir un impact sur le climat mondial dans les mois à venir, alimentant la chaleur emprisonnée par les gaz à effet de serre issus des activités humaines", précise l'organisation. 

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité