Un commando surpris en plein cambriolage au sud de Rouen

© France 3
© France 3

Venus du département des Yvelines, quatre hommes étaient en train de dévaliser l'entrepôt d'une entreprise de matériel audio-visuel à Sotteville-lès-Rouen (Seine-Maritime)
 

Par Richard Plumet

Les cambrioleurs n'ont pas entendu sonner d'alarme lorsqu'ils sont entrés dans les locaux de l'entreprise MTCA, rue Niepce à Sotteville-lès-Rouen. Normal, puisque c'est au siège de la société de télésurveillance que l'alerte a été donnée, signalant, dans la seconde, au veilleur qu'une intrusion venait d'être commise ce dimanche soir (19 janvier 2020) à minuit moins dix.
 
Salle du CIC 76, le Centre d’Information et de Commandement de la direction départementale de la sécurité publique de Seine-Maritime à Rouen. C'est ici qu'arrivent tous les appels au 17 (le N°de Police-Secours) de Seine-Maritime. / © France 3 Normandie / Image extraite de la vidéo du JRI Didier MEUNIER
Salle du CIC 76, le Centre d’Information et de Commandement de la direction départementale de la sécurité publique de Seine-Maritime à Rouen. C'est ici qu'arrivent tous les appels au 17 (le N°de Police-Secours) de Seine-Maritime. / © France 3 Normandie / Image extraite de la vidéo du JRI Didier MEUNIER
 

La police prévenue par la société de sécurité

La société de surveillance, dès l'alerte déclenchée, contacte aussitôt la police. A Rouen, au commissariat central, la permanence du centre de commandement  prend connaissance des détails de cette intrusion et envoie sur place trois équipages de la BAC (Brigade Anti Criminalité).

Les policiers arrivent discrètement dans cette rue de la zone industrielle de la rive gauche. Ils s'approchent et constatent que le grillage de la clôture a été découpé au coupe-boulons pour ouvrir un passage dans la cour de l'entreprise. Un fourgon est garé près d'une porte de l'entrepôt.
 
 

Cagoules et gants

Quatre silhouettes s'affairent. Les policiers distinguent quatre hommes qui portent une cagoule sur le visage et dont les mains sont gantées.

A minuit cinq, les équipages de la BAC passent à l'action. Deux cambrioleurs sont tout de suite interpellés. Ils ont 28 et 30 ans et sont domiciliés dans les Yvelines.

Les deux autres partent en courant. Un part vers la rue, en traversant le parking de l'entreprise, l'autre se dirige vers l'intérieur du bâtiment, entre et disparait dans la pénombre.
 

Un policier blessé

Celui qui court vers la sortie est rattrapé. Il se débat et frappe à plusieurs reprises un des policiers qui tombe et est blessé aux jambes (il devra être conduit au CHU pour des points de suture).
Le cambrioleur est interpellé. Il a 29 ans et vient du même département que les deux autres.
 

Un fuyard dans le faux-plafond

Le quatrième homme est recherché dans les bureaux de l'entreprise. Il est repéré, caché dans le faux-plafond ! 

Il refuse de descendre et prend la fuite en cheminant dans l'isolation, manquant à plusieurs reprises de chuter.  Il finit par trouver une issue, à descendre du plafond, à sortir du bâtiment, à traverser en courant le parking, à escalader le grillage et à passer dans la cour d'une entreprise voisine.

C'est là, à minuit vingt-cinq,  que les policiers le retrouvent, caché sous un véhicule, et l'interpellent. A 32 ans c'est le doyen du quatuor. 
 

Un  "casse" de pro très préparé

Ces quatre "pros" venus des Yvelines (interpellés 30 minutes après le déclenchement de l'alarme) sont connus de la police.

Placés en garde à vue (durant laquelle ils ont reconnu les faits) puis déférés, ils devaient être jugés en comparution immédiate à Rouen ce mardi après-midi (21 janvier 2020).

Une enquête de la Sûreté départementale est ouverte. Les premières constatations permettent d'en savoir un peu plus sur le mode opératoire de ces malfaiteurs. Pour voler le coûteux matériel audio-visuel stocké, ils sont venus avec deux véhicules.

Garée dehors, à quelques dizaines de mètres de la clôture de l'entreprise MTCA, prête à partir, une Fiat 500 devait leur assurer un moyen rapide de fuir.

Des cartons pas encore chargés

Pour emporter leur butin, ils ont utilisé un fourgon, un Citroën Jumpy. Et pour ne pas être lues par les caméras de surveillance, les plaques d'immatriculation étaient recouvertes de ruban adhésif noir. A l'intérieur de l'utilitaire, les policiers ont découvert des ordinateurs et des écrans.

Dans l'entrepôt, près de la porte, d'autres cartons étaient prêts à être chargés.
 

Un important stock de matériel

L'entreprise MTCA, bien connue en Normandie avec des succursales à Caen et Le Havre, est spécialisée dans les prestations audiovisuelles, (sonorisation, captation vidéo, diffusion et projection vidéo. Elle a aussi des activités de location. Elle commercialise du matériel et conçoit et installe des systèmes audio ou vidéo pour les collectivités, entreprises, lieux recevant du public et salles de spectacle.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus