Comment célèbre-t-on la Saint-Nicolas en Normandie ?

Publié le
Écrit par Mathilde Riou .

Si le 6 décembre, date de la Saint-Nicolas, est célébré comme il se doit dans l’Est de la France, en Belgique ou en Allemagne, quant est-il de cette légende en Normandie ?

Les petits chanceux qui vivent près des frontières allemandes, belges et luxembourgeoises sont gâtés dès le 6 décembre. Saint-Nicolas, patron des écoliers, leur apporte chocolats et présents (s’ils ont été sages).

Origines et traditions de la Saint-Nicolas

D’après le site jaimemonpatrimoine, Saint Nicolas a vécu en Asie Mineure aux IIIe et IVe siècles où il est évêque de Myre. Il est au cœur d’une légende qui fait de lui le Saint Patron des enfants. La voici : Trois jeunes enfants égarés après être allés glaner dans les champs trouvent refuge chez un boucher. Celui-ci les accueille et les nourrit avec bienveillance avant de leur offrir un lit. Il profite alors de leur profond sommeil pour les égorger, les découper en morceaux et les jeter dans son saloir.

Sept années plus tard, Saint Nicolas, passant dans la région, entend cette terrible histoire. Il se rend chez le boucher, qui flatté d’une telle visite, l’accueil avec amabilité. Saint Nicolas réclame du petit salé qui est au saloir depuis 7 ans. Le boucher comprend alors et tente de s’enfuir, mais Saint Nicolas l’arrête et ressuscite les 3 enfants.

En Normandie, cette fête n’a pas la même résonnance, toutefois certaines villes marquent le coup en profitant du 6 décembre pour lancer les festivités de Noël.

C’est ainsi qu’à Rouen, petits et grands étaient nombreux et bien couverts pour admirer la parade de Noël dans les rues de la capitale normande ce dimanche 4 décembre. Pendant une 1h30, chars et danseurs ont égayé la ville à la nuit tombée.

 

A Granville, on organise également des festivités dans le quartier Saint-Nicolas.  A Amfreville (Calvados), il existe un marché de Noël original organisé par le comité de jumelage anglais et allemand. Les bénévoles rapportent d’Allemagne, des stollens (gâteaux), des lebkuchens (pains d’épice spéciaux) et du vin chaud. Les Allemands fêtent la Saint-Nicolas avec des défilés dans les rues.

Dans l’Eure à Evreux, retrouvez la grande foire de la Saint-Nicolas avec près de cinq cent commerçants et exposants. Ouvert aux scolaires, cette exposition agricole présente différentes races de vaches, ainsi que le cheptel de moutons de la ville d’Evreux, des oies, des cochons, des chevaux… Les visiteurs peuvent également profiter d’une exposition de gibier, d’un marché fermier avec vente de produits du terroir et d’animations autour du lait et de la viande rouge.

Créée en 1160 par Simon de Montfort, alors comte d'Evreux, cet événement accueillait dès l’origine un marché aux bestiaux. Dans les années 1970, la Saint-Nicolas permettait encore aux agriculteurs de se réunir sur le pré du Bel-Ebat. A cette occasion, ils vendaient leurs animaux. Avec les bénéfices tirés de la vente, ils achetaient à Evreux ce qu’ils ne pouvaient trouver localement, notamment des produits alimentaires locaux pour offrir le jour de Noël.

C’est à l’occasion de cette grande foire que l’éclairage de Noël est lancé dans la ville.

L'arrivée de Saint-Nicolas en Lorraine

Le culte de Saint Nicolas arrive en Europe de l’Ouest dès le Xe siècle.

En Lorraine, c’est grâce au chevalier Aubert de Varangéville que le culte s’implante. Ce dernier rapporte d’Italie, une phalange du saint, qu’il offre à son village natal, situé au sud de Nancy. Ce village prend le nom de Saint-Nicolas-de-Port, où une première basilique dédiée au saint est édifiée dès 1093.

Selon la légende, au XVe siècle, le roi René II de Lorraine se serait placé sous la protection du saint lors de la bataille de Nancy face au duc de Bourgogne : Charles le Téméraire.

Sorti vainqueur, il fait de Saint Nicolas le patron de la Lorraine et fait reconstruire entièrement le sanctuaire pour en faire la basilique que nous connaissons actuellement;

Suite à ces événements, le culte de saint Nicolas gagne peu à peu les régions voisines. 

 

D'ailleurs la tenue de Saint-Nicolas a fortement inspiré le personnage du père Noël appelé Santa Claus outre Manche mais c'est une autre légende.

via GIPHY

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité