Confinement : les déchetteries de Seine-Maritime vont rouvrir

Les professionnels vont pouvoir y déposer leurs déchets mais aussi les particuliers, ceci afin d'éviter les dépôts sauvages.
 

L'entrée de la déchetterie de Rouen
L'entrée de la déchetterie de Rouen © Google Maps
Ils réclamaient cela depuis plusieurs semaines. Les professionnels du bâtiment étaient dans l'impossibilité de se débarrasser de leur déchets : gravats, bois ferraille…  

Idem pour les particuliers, nombreux à avoir profité du confinement pour démarrer des travaux à la maison. Le cas des déchets verts posait aussi problème car dans certaines communes, leur ramassage avait été suspendu.
D'où l'apparition de nombreux dépôts "sauvages" effectués la nuit de déchets en tout genre sur la voie publique, mais aussi (et surtout) en pleine nature. Pour éviter  "le risque de création" de ces décharges sauvages, le préfet de Normandie et de Seine-Maritime, Pierre-André Durand s'est adressé par courrier aux présidents des  établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) pour leur préciser les modalités d'ouverture  (à lire plus bas ) des déchetteries dans le contexte de l'épidémie de COVID-19.  

 ► Retrouvez ici et en un clic tous nos articles sur le Coronavirus en Normandie

Les déchetteries de Seine-Maritime seront donc à nouveau accessibles aux entreprises cette semaine indique la préfecture ce lundi 20 avril 2020.

Quant aux particuliers, ils pourront aussi déposer des matériaux et les déchets verts en prenant soin de se munir d'une attestation de déplacement dérogatoire en cochant la case "déplacement pour effectuer des achats de première nécessité" (le dépôt de déchets y étant, par extension, assimilé).

Les conditions  particulières d'accès et les horaires d'ouvertures restent à définir par les différentes collectivités de Seine-Maritime et les gestionnaires de ces déchetteries.    

Pour éviter les dépôts sauvages 

Modalités d'ouverture des déchetteries dans le contexte de l'épidémie de COVID-19 :

- Les déchetteries n'étant pas des établissements recevant du public, elles ne sont pas concernées par les fermetures imposées par le décret du 23 mars 2020. Les déchetteries sont définies comme des installations permettant l'apport volontaire des déchets par la production industrielle et elles relèvent de la compétence des EPCI à fiscalité propre.

- Il est essentiel pour l'activité des entreprises, et en particulier des artisans du bâtiment, de continuer à disposer d'un accès aux déchetteries, notamment celles ouvertes aux professionnels, afin de poursuivre leur activité professionnelle, essentielle à la vie de notre pays.

- Enfin, afin notamment de prévenir le risque de décharges sauvages, les EPCI à fiscalité propre ont la possibilité d'autoriser l'ouverture des déchetteries aux particuliers (notamment pour le traitement des déchets verts), en veillant à prévoir une organisation qui puisse éviter tout phénomène d'attroupement, dans le respect du principe de confinement et des gestes barrières.

- Les particuliers se rendant en déchetterie veilleront à se munir d'une attestation de déplacement dérogatoire en cochant la case "déplacement pour effectuer des achats de première nécessité" (le dépôt de déchets y étant, par extension, assimilé).

- Il est rappelé aux usagers des déchetteries qu'ils ne doivent en aucun cas laisser leurs déchets sur le trottoir ou devant la grille de la déchetterie si celle-ci est fermée (sanction pouvant aller jusqu'à 1 500 € et la confiscation du véhicule).

(extraits du communiqué de la préfecture de Seine-Marirtime du 20 avril 2020)
 
11 avril 2020- Découverte d'une roue jetée dans la forêt de Lyons (Eure)
11 avril 2020- Découverte d'une roue jetée dans la forêt de Lyons (Eure) © Stéphane L'Hôte / France Télévisions


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus : conseils pratiques santé société environnement économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter