Coronavirus : le CHU de Rouen encadre ses généreux donateurs sur internet

© CHU Rouen
© CHU Rouen

Depuis quelques jours, le CHU de Rouen reçoit de nombreuses propositions d'aides diverses, de services ou de dons. Afin de mieux les recenser et les organiser, l'établissement a créé une page spéciale sur son site internet. 

Par Catherine Lecompte

En ces temps difficiles pour les soignants, le CHU Charles Nicolle de Rouen reçoit de nombreuses propositions d’aides, de services ou de dons pour soutenir le moral du personnel hospitalier. 

Toutes ces offres de particuliers et d'entreprises sont bien entendu les bienvenues et apportent beaucoup de réconfort dans les services, mais elles sont si nombreuses que l'établissement a décidé d'organiser un peu mieux les choses et de toutes les centraliser, afin de mieux les rediriger ensuite dans les services concernés.

La solidarité des normands se présente en effet sous de multiples formes : propositions de confiseries ou autres douceurs, logements à proximité du CHU, gardes d’enfants et autres services, dons de masques et dons financiers notamment…

En vue de répondre au mieux à toutes ces manifestations de soutien envers les équipes soignantes, très sollicitées en cette période d’épidémie de Coronavirus,  une page dédiée a donc été lancée sur le site Internet du CHU Charles Nicolle :

https://www.chu-rouen.fr/vous-souhaitez-nous-aider/
 


Quels sont les dons possibles ? 


En réalité, toutes les bonnes actions ne sont pas envisageables compte-tenu des contraintes d’hygiène et de sécurité des biens et personnes qui travaillent au CHU.
En tant qu’institution hospitalière, certaines règles strictes édictées par la loi sont à respecter obligatoirement. 

L'établissement invite donc ceux qui le souhaitent à remplir un formulaire détaillé sur la nature et la provenance des dons proposés.

Certains, essentiellement alimentaires, ne pourront malheureusement pas être acceptés en raison du respect de la chaine du froid. 

Selon Rémi Heym, directeur de la communication au CHU, " Aucun plat chaud ne sera autorisé ! Il ne s'agit pas d'intoxiquer par accident tout un service avec par exemple une généreuse livraison de pizzas, même si cela part d'un très bon sentiment ! Seules les livraisons à domicile, au cas par cas, sont possibles en la matière. Mais des viennoiseries, moins sensibles, peuvent pourquoi pas être acceptées dans un service !"   

A savoir concernant les dons alimentaires :

- Sont acceptés :

Les produits laitiers à DLC suffisantes (supérieures à 15 jours),
les produits à conserver à température ambiante à DLUO suffisante en rapport avec l'activité hospitalière,
les produits surgelés avec respect de la chaîne du froid,
les viennoiseries ou produits de pâtisserie n'ayant pas besoin d'être conservé au froid.

- Ne sont pas acceptés :

Les produits frais périssables à DLC courtes,
les produits préparés sur lesquels la traçabilité et la livraison en respect des températures n'est pas assurée (pizzas, kebabs...).

Les propositions de repas chauds au soignants dans les services ne peuvent donc pas être acceptées afin de respecter les règles d'hygiène et de qualité des produits alimentaires et dans un souci de protection des agents du CHU. 

A savoir concernant les dons de consommables d'hygiène :

- Sont acceptés :

Les masques,
les gels hydro-alcooliques,
les surblouses/casaques, les lunettes.

- Ne sont pas acceptés :

Les masques en tissus, les mouchoirs jetables,
et tout produit confectionné de façon artisanale.

Au fur et à mesure des dons, le service communication du CHU Charles Nicolle, se chargera de faire le point sur son site et expliquera à qui ces gestes généreux ont profité et dans quelles conditions. 

Les dons financiers pourront ainsi être répertoriés plus précisément en vue de l'établissement d'une attestation de défiscalisation. 
 





 

Sur le même sujet

Les + Lus