Coupe de France de karting, des jeunes Normands qui rêvent de formule 1

Grand rendez-vous national dédié aux pilotes régionaux, la Coupe de France Karting, organisée par le club ASK Rouen76 s'est tenue ce week-end des 23 et 24 octobre à Anneville-Ambourville (76). Parmi les pilotes, des jeunes Normands qui sont promis à un bel avenir.

La piste du circuit Lucien Lebret à Anneville-Ambourville (76) a vu passer de grands pilotes qui évoluent aujourd'hui en Formule1 comme Pierre Gasly ou Esteban Ocon. Tous les jeunes du club ASK Rouen76 qui s'entrainent sur cette piste l'ont bien en tête et rêvent tous de formule 1. Un rêve d'autant plus ancré que certains d'entre eux ont un beau palmarès.

Dimanche 24 octobre, chez les cadets, la coupe de France a été remportée par  Tom Langlois (Norm-Sodi/Rotax), 13 ans, licencié au club ASK Rouen 76, devant Matthéo Dauvergne (Norm-Alpha/Rotax), 11 ans, licencié dans le même club. Tous les deux ont le même objectif, devenir pilote de formule 1.

J'aime le sport automobile, l'adrénaline, la course, la vitesse. Et en Formule 1, on est à 300 kms/heure sur un circuit, alors j'aimerais essayer. J'aime beaucoup Pierre Gasly, mais mon préféré c'est Lando Norris parce qu'il est jeune et même s'il a une voiture de moins bon niveau que Mercedes et Red Bull, il arrive quand même à faire des podiums.

Tom Langlois, licencié ASK Rouen 76

 

 

J'aimerais un jour faire de la Formule 1 car c'est ce qu'il y a de plus haut en sport automobile. Je sais que ce n'est pas simple pour y arriver mais d'autres l'ont fait, c'est donc possible. Il faut du talent et de l'argent

Matthéo Dauvergne, licencié ASK Rouen 76

 

 

La Formule 1, un graal difficile à atteindre

Le rêve de formule 1, c'est beaucoup de prétendants pour peu d'élus parmi ces jeunes. Car par delà le talent, il y a aussi le budget. Une saison de karting en compétition revient à dépenser entre 5000 euros et 150 000 euros suivant la catégorie.

Quelques personnalités dans le monde du sport automobile commencent à dénoncer le manque de diversité sociale dans le milieu.

Le sport auto a toujours été très cher, y compris à mon époque. Mais maintenant, c’est même devenu horriblement cher de courir en karting. Aujourd’hui, effectuer une saison au volant d’un kart coûte aussi cher qu’une année complète en Formule Renault il y a 20 ans. C’est hallucinant ! 

Kimi Räikkönen, interrogé par SpeedWeek

Lewis Hamilton, souhaiterait également que le F1 soit plus accessible. Il a qualifié la F1 de « club pour petits garçons milliardaires ».

Reste que la plupart des pilotes de formule 1 ont commencé par le karting dès le plus jeune âge. 

90% des pilotes de F1 sont passés par le karting. Pierre Gasly a commencé ici au club. Aujourd'hui ils côtoient Leclerc, Verstappen. Ils s'affrontaient déjà en karting. Si vous ne sortez pas du karting, vous ne pouvez pas être un bon pilote de F1. Ca vous apprend, la vision des trajectoires, vos réactions de pilotage, avoir un mental fort et aussi à bien connaître sa voiture et ses problèmes pour pouvoir en parler aux mécanos.

Jean-Charles Dumont, président du club ASK Rouen 76

Pierre Gasly a, en effet, commencé le karting à 8 ans, dans ce club où il est toujours licencié. Il a fait ses premiers tours sur cette piste. En 2012, il nous expliquait en quoi le karting était une bonne école pour tout pilote qui veut passer en monoplace. Il avait alors 16 ans.

D'ailleurs sa mère, Pascale, était présente ce week-end des 23 et 24 octobre pour cette coupe de France à Anneville-Ambreville. Elle est venue remettre les prix à cette jeune génération. Elle reste fidèle à ce club qui a aidé son fils à devenir ce qu'il est.

Je me souviens quand Pierre évoluait dans ce club en minime et en cadet. C'est beaucoup de stress de voir nos enfants se battre sur le circuit. J'espère que Pierre leur sert d'exemple et les fait rêver. Pour arriver à ce niveau, il faut beaucoup d'entrainement, travailler, s'améliorer au quotidien. Il ne faut jamais baisser les bras, savoir accepter l'échec et pouvoir rebondir. C'est vrai que le budget peut être un frein. Il faut donc pouvoir trouver des sponsors, se faire remarquer par la Fédération Française du Sport Automobile et entrer dans les filières des écuries de la F1.

Pascale Gasly, mère de Pierre Gasly

 

Parmi ces jeunes Normands, d'autres ont réalisé de belles performances. Lucas Baray (Norm-Energy/Iame), licencié également à l'ASK Rouen (76) a remporté la coupe de France en minimes.

En attendant de réaliser leur rêve, Tom Langlois et Matthéo Dauvergne poursuivent leur chemin. Prochaine étape au mois de décembre. Ils se sont tous les deux qualifiés pour la "Grand Finals" du Rotax MAX Challenge 2021 sur le circuit international de karting de Bahreïn où se retrouveront les meilleurs pilotes mondiaux.

 

 

 

La Normandie remporte la coupe de France des régions

La Coupe de France de karting à Anneville-Ambourville (76) comportait également la Coupe de France des Régions. Ce classement comptabilise les points du premier pilote de chaque Ligue dans chaque catégorie. Il y avait 14 ligues représentées. C’est la Normandie qui s’est imposée avec 454 points, devant l’Ile-de-France (452 points). Suivent a Ligue Bretagne Pays de Loire, 3ème ex-aequo avec le Centre Val de Loire (310 points). Les Hauts-de-France terminent 5ème avec 259 points.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
formule 1 sport auto-moto