COVID-19 : l'obligation de porter un masque prolongée jusqu'au 6 avril 2021 en Seine-Maritime

La préfecture de la Seine-Maritime a pris un arrêté pour renforcer la lutte contre la circulation du virus dans l'espace public "face à la degradation rapide et alarmante de la situation sanitaire" mais aussi face au relachement constaté dans de nombreuses rues 

2 mars 2021- Passants portant le masque dans une rue de Rouen
2 mars 2021- Passants portant le masque dans une rue de Rouen © Bruno Belamri / France Télévisions (image extraite d'une vidéo)

Considérant que le nombre de patients testés positifs à la Covid-19 reste élevé dans le département de la Seine-Maritime, et que le "taux d'incidence" reste élevé, la prefecture a pris un arrêté en date du 1er mars 2021 pour rendre obligatoire le port du masque dans toutes les communes du département pour toute personne de 11 ans ou plus, sur la voie publique et dans les lieux ouverts au public.

Une obligation qui s'applique dans les zones urbanisées des communes comprises entre les panneaux d'entrée et de sortie des agglomeration. Cet arrêté préfectoral sera en vigueur jusqu'au 6 avril 2021 inclus.

Parmi les autres raisons qui motivent cette obligation du port du masque par la prefecture de Seine-Maritime, il y aussi le fait que "plusieurs communes de Seine-Maritime abritent des foyers épidémiques où la circulation du virus est très active".
Un département qui présente par ailleurs  "des risques accrus d'une hausse de la contamination compte tenu du brassage de la population entre des zones denses, des zones péri-urbaines  (où se situent des grands magasins et des centre commerciaux) mais aussi des zones plus rurales également touches de manière croissante par l'épidémie".

Le port du masque du masque est obligatoire dans toutes les communes de Seine-Maritime à l’exception :

L’obligation de port du masque ne s’applique pas aux personnes suivantes :

Cette obligation ne s'applique pas aux activités à caractère strictement professionnel qui s'exercent sur la voie publique dans les conditions prévues par les protocoles sanitaires professionnels en vigueur.

Le port du masque reste obligatoire dans tous les établissements recevant du public et dans les services de transport.

 Détails de toutes les mesures (magasins, vente d'alcool, couvre-feu, attestations et dérogations) mais aussi obligations anti-Covid
sur le site de la prefecture de Seine-Maritime

Attention : le masque doit recouvrir le nez !

Le non- port du masque peut être sanctionné par les forces de l'ordre par une contravention de 4e classe.

Le masque doit recouvrir le menton, la bouche et le nez. Le fait de porter le masque sous le nez, voire sous la bouche  peut être considéré comme un non-port de masque et être verbalisé avec, à la clé, une amende de 135 euros.
En cas de récidive l'addition peut monter jusqu'à 3750 euros.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société