Covid-19 : les élections municipales prévues à Cléon sont reportées

Deux communes de Seine-Maritime où devaient avoir lieu des élections municipales partielles sont concernées.

La façade de la mairie de Cléon (Seine-Maritime) – Archives
La façade de la mairie de Cléon (Seine-Maritime) – Archives © France Télévisions

La première des deux est Bouville, une petite commune rurale située entre Barentin et Yvetot. La seconde est Cléon, dans l'agglomération d'Elbeuf.

A Cléon, le tribunal administratif de Rouen avait annulé les élections en raison d'un tract distribué le vendredi précédant le scrutin, dans un délai ne laissant pas suffisamment de temps aux adversaires de la liste menée par le candidat (DVG) Frédéric Marche pour répondre.

Frédéric Marche avait fait appel de la décision du tribunal administratif de Rouen auprès du Conseil d'Etat et était resté maire de Cléon en attendant la réponse de la juridiction suprême. En février 2021 le Conseil d'Etat a tranché : les élections municipales de Cléon sont annulées. Un nouveau scrutin devait être organisé dans un délai de trois mois, les 11 et 18 avril.

Elections reportées

Le 30 mars, la préfecture de la Seine-Maritime (département reconfiné) annonçait dans un communiqué le report de ces élections en raison de la circulation du virus :

"Dans les 19 départements concernés par des mesures renforcées compte tenu de leur situation sanitaire, le Ministère de l'Intérieur a demandé ce jour aux préfets concernés de reporter toutes les élections municipales partielles qui étaient organisées jusqu'au 18 avril."

En attendant, la gestion de la commune de Cléon est assurée de façon provisoire par une "délégation spéciale" mise en place par la préfecture de Seine-Maritime.

D'autres élections sont prévues dans les mois à venir : les départementales et les régionales. Prévues en juin, on se sait pas encore si, comme le réclament certains, elles seront reportées à l'automne.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections covid-19