Départementales 2021 en Seine-Maritime : découvrez les résultats du premier tour

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sylvie Callier

La Seine-Maritime fait partie des départements que la gauche espère reconquérir. Au premier tour, un tiers des électeurs est allé voter. Beaucoup de conseillers sortants arrivent en tête, notamment s'ils sont maires. Le second tour sera serré entre la gauche et la droite. 

►En Seine-Maritime, le taux de participation à 17 heures (28,6%) était de 20 points en dessous de celui du 1er tour de 2015 ( 49,4%). La Seine-Maritime est le département le plus peuplé de Normandie. Elle compte 1.276 000 habitants (source INSEE, 2021).

Il y a 869.000 personnes inscrites sur les listes électorales.

Ce refus de voter de milliers d'électeurs va se répercuter sur le 2d tour. Il faut plus de 25% des inscrits pour être élu au 1er tour, et au moins 12,5% des inscrits pour se présenter au second tour. 

► Découvrez tous les résultats des départementales 2021 en Seine-Maritime dans notre carte interactive en cliquant ici

Suivez la soirée du 1er tour des élections régionales et départementales sur France 3 Normandie 

En direct sur France 3 Basse-Normandie

Bertrand Bellanger et Christophe Bouillon au second tour

 ► Canton de Mont-Saint-Aignan : le président sortant Bertrand Bellanger et Catherine Flavigny(LREM et LR) arrivent en tête. Ils réunissent 48,2% des voix devant le binôme P.S, EELV, Vincent Duchaussoy, Elizabeth Lair  qui a 27,3% des suffrages.  Deux listes font plus de 10% des voix, le rassemblement national (14,01%) et le PC (10,4%).

"C'est le témoignage de la qualité de la gestion du département pendant 6 années"

Elections départementales de Seine-Maritime : réaction de Bertrand Bellanger, président sortant

Canton de Barentin : le maire socialiste de Barentin Christophe Bouillon et Pierrette Canu rassemblent 61,4% des voix. Ils devront aller au second tour car cela ne représente pas 25% des inscrits. C'est la conséquence de l'abstention(68% dans ce canton). Ils devraient retrouver face à eux le binôme du Rassemblement national Muriel Poindefer et Dominique Laznez (20,7% des voix).

L'un de ces deux candidats devrait être le prochain du département de Seine-Maritime.

►Dans le canton le Havre 5 , à droite,  Agnès Firmin le Bodo, députée de Seine-Maritime, et Patrick Teissere  (52,9%) ont 20 points d'avance devant le binôme PS et EELV (Gérald Hervieu, Valérie Levesques).

Dans le canton Rouen 1 (le seul de la ville qui était à droite), Jean-François Bures et Marine Caron ( LR et UDI) ont 33 voix d'avance (37,97%) devant le binôme socialiste Marie Fouquet et Valentin Rasse Lambreck (37,39%)

Des maires en force au premier tour

Ils sont nombreux, confortés par leur notoriété et leur expérience de maire, à avoir réussi ce 1er tour.

►Dans le canton de Saint-Etienne-du-Rouvray, Joachim Moyse du parti communiste(et Séverine Botte), sera au second tour. Ils réunissent 73,9% des voix ( mais pas 25% des inscrits). Arrivés 2e, les candidats du Rassemblement National Christine Lesens et Thierry Perrier, 26% des votes. 

Dans le canton Dieppe-2, Nicolas Langlois (maire P.C de Dieppe) est premier avec Maryline Fournier : 46,2%. Ils seront face aux candidats UDI/LR Blandine Lefebvre et Jean-Christophe Lemaire.  Le RN a réuni 21,6 des voix. 

Dans le canton de Canteleu, David Lamiray, maire de Maromme et Brigitte Manzanarez sont en tête sous l'étiquette "ensemble pour une sociale écologie et le P.S) : 52,3% des votes. Il y aura un second tour face au binôme du rassemblement national :  Salomée Tessier et Anthony Vanhese (20,9%)

► Dans le canton de Notre-Dame-de-Bondeville, le maire de Malaunay Guillaume Coutey (et Agnès Largillet) sont en tête pour le P.S (49,94%). Ils seront au 2e tour face au binôme du R.N Julie Brohée et Christopher Genet.

Dans le canton de Port-Jérôme-sur-Seine, le maire de Rives-en Seine, Bastien Coriton (et Patricia Renou) P.S/DVG sont premiers avec 56,3% des voix. Ils rencontreront au 2d tour Fabienne Duparc et Axel Franck (Union droite et centre), 19,5%. 

Un département perdu par la gauche en 2015

La métropole de Rouen Normandie est présidée par Nicolas Mayer-Rossignol, socialiste. Le PS est bien implanté dans l'agglomération dans le sillage de figures historiques comme Laurent Fabius, Pierre Bérégovoy. 

Tous les cantons qui bordent l'axe Seine sont à gauche, sauf celui de Saint-Romain-de-Colbosc. 

La Seine-Maritime fait partie des départements français que la gauche souhaite reconquérir. En 2015, elle avait perdu sa majorité, emportée par une "vague bleue".

Le Conseil départemental de Seine-Maritime est présidé par Bertrand Bellanger (Divers droite proche LREM). Il comprend 70 conseillers départementaux issus des 35 cantons de la Seine-Maritime.

Bertrand Bellanger s'appuie sur des proches d’Edouard Philippe comme Agnès Firmin-Le Bodo (Agir).  Face à la droite, la gauche présente des binômes qui associent les écologistes.

 A gauche, le chef de file de cette élection est Christophe Bouillon, élu chevronné du parti socialiste. Il est candidat dans le canton de Barentin, dont il est le maire.

Dans cette élection départementale, on suivra particulièrement ceux du Havre 5 (  la députée Agnès Firmin le Bodo, de LR, très proche d'Edouard Philippe est candidate), de Dieppe 2 où se présente Nicolas Langlois (PC) le maire de Dieppe. 

Didier Marie, socialiste, ancien président du département, se présente dans le canton d'Elbeuf.  Dans le 2e canton de Rouen, Jean-Michel Bérégovoy (EELV) est candidat. 

Découvrez tous les résultats des départementales 2021 en Seine-Maritime

Cliquez dans les différents cantons de la carte interactive pour découvrir tous les résultats de ce 1er tour des élections départementales 2021.