Elle mettait de la cocaïne dans les croquettes de son chien, une cagnotte en ligne pour sauver Taz

L’association Hélios, spécialisée dans les cas de maltraitance, a pris en charge un chien de race croisée berger hollandais. L’animal a été pris en charge dans la rue à Rouen (Seine-Maritime) par la police.

"Il ne tenait pas debout, il était complètement dans les vaps" c’est ainsi que nous résume la présidente de l’association Hélios, l’état de Taz, ce chien trouvé sur un trottoir à Rouen dans un état léthargique. Deux passants sont intervenus pour venir en aide à l’animal : "la police municipale de Rouen est passée au bon moment et a pu intervenir également. Ils l’ont conduit chez le vétérinaire qui nous a ensuite contacté pour une prise en charge". Le chien n’avait aucune identification. Une plainte va être déposée par Océane Najhi présidente de l’association Hélios.

De la cocaïne dans les croquettes 

La propriétaire a reconnu mettre de la cocaïne dans les croquettes de son chien qui, selon le vétérinaire, n’a même pas deux ans. D’autres stupéfiants ont également été évoqués lors de son audition. La femme a aussi précisé aux policiers qu’il était battu régulièrement, il passait d’appartement en appartement : "le chien présente un saignement à la rate due à un coup dans l’abdomen", précise Océane Najhi présidente de l’association Hélios.

Pronostic vital très engagé

En plus d’une insuffisance rénale sévère, l’animal souffre d’une hépatite, "son foie est complètement mort, on n’est pas sûr qu’il puisse fonctionner à nouveau correctement". Son état de santé est très dégradé, il s’avère qu’il est atteint d’une leptospirose : "on a vu cela après une prise de sang. C’est une maladie contagieuse qui peut être mortelle".

L’animal n’arrive pas à se nourrir seul et lorsqu’on lui propose de la nourriture dans la main il en prend très peu : "on voit qu’il a envie de vivre, c’est pour cela qu’on se bat et qu’on ne le laisse pas partir".

Une cagnotte en ligne pour les frais d’hospitalisation

La présidente décrit l'animal comme extrêmement gentil qui "adore les câlins et les bisous". Elle veut croire en sa survie et a ouvert une cagnotte pour couvrir les frais de santé. "J’ai déjà payé quasiment 800 euros mais on nous a présenté un devis à 1000 euros sans compter les examens à côté (prise de sang, radio, échographies…)"

Créée en 2020 par Océane Najhi, l’association ne possède pas de refuge et ne fonctionne qu’avec des familles d’accueil. Elle est spécialisée dans les cas de maltraitance.

Un numéro vert le 3677 vient d’être mis en place afin de simplifier les signalements de maltraitance animale. Cette ligne téléphonique est ouverte 7 jours sur 7, de 9h à 19h du lundi au vendredi et de 10h à 17h le week-end.

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité