La galère des entreprises privées d'internet et de téléphone depuis 6 jours près de Rouen

Depuis l'incendie d'un transformateur Orange à Maison-Brûlée, au sud de Rouen, les habitants sont privés de moyens de communication. Les entreprises, particulièrement impactées, sont partagées entre colère et lassitude, car ce n'est pas le 1er incident de ce genre. 

La panne sur le réseau de communication, à Maison Brûlée près de Rouen, devrait durer une dizaine de jours au total (Image d'illustration).
La panne sur le réseau de communication, à Maison Brûlée près de Rouen, devrait durer une dizaine de jours au total (Image d'illustration). © MaxPPP

Depuis samedi 2 janvier, Maison-Brulée, en Seine-Maritime, est coupée du monde : pas de téléphone, ni internet. En cause, un incendie (dont on ne connaît pas l'origine) qui a ravagé un poste de communication d'Orange.

"On perd 3 000 euros par jour"

Les entreprises privées de contacts avec leurs clients éprouvent des difficultés de fonctionnement. A l'image de Sylvain Cantrel, dépanneur automobile installé sur la commune. Chaque jour, il vient en aide à une cinquantaine d'automobilistes en panne ou accidentés. 

Nous ne recevons pas de missions. Les dépanneuses restent sur le parking à ne pas travailler... On perd 3000 euros par jour

Sylvain Cantrel, directeur de "Cantrel Assistance"

Grosse panne d'internet à Maison Brûlée près de Rouen

"L'incident de trop"

Pour Sylvain Cantrel : c'est l'incident de trop ! "Les coupures de réseaux sont trop répétitives dans la commune. Il y a dejà eu aussi des soucis avec des lignes téléphoniques aériennes coupées à plusieurs reprises."

Même colère dans le restaurant routier de Maison Brûlée. Les chauffeurs de poids-lourds ne peuvent pas réserver par téléphone, ni profiter du wifi ou encore payer par carte bancaire. Alors c'est système D : 

J'emmène les clients au distributeur de billets à 2,5 km. Ca demande du temps ! C'est une perte d'argent. Certains clients repartent mécontents.

Nathalie Dutheil, propriétaire du restaurant routier 'Le Caen Paris"

De son côté Orange dit mettre tout en œuvre pour rétablir la ligne après un incendie dont il n'est pas le responsable.

"C'est quelque chose d'assez exceptionnel et qui nécessite, compte tenu de la gravité de l'incendie, de nombreuses opérations successives. (...) On a prévu un retour à la normale au plus tard lundi (11 janvier)", explique Marc Maouche, délégué régional Orange.

Orange annonce également qu'un technicien vérifiera prochainement l'état des lignes réseaux aériennes à la Bouille et Maison-Brûlée. 

 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
internet économie faits divers polémique société