• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Gilets jaunes Acte VIII : un mouvement très suivi à Rouen

4 à 6000 gilets jaunes ont manifesté ce samedi 5 janvier dans les rue de Rouen. / © France 3 Normandie
4 à 6000 gilets jaunes ont manifesté ce samedi 5 janvier dans les rue de Rouen. / © France 3 Normandie

Les gilets jaunes sont venus plus nombreux que la semaine dernière pour manifester dans les rues de Rouen. Le mouvement  s'est déroulé dans le calme ce matin. Il s'est tendu vers midi. 

Par DM Claude

VIDEO : le reportage de Bérangère Dunglas et Patrice Cornily 

Le mouvement a repris de la force ce samedi 5 janvier, dans les rues de Rouen. Selon la préfecture ils étaient 1 700 manifestants vers 11 heures mais de toute évidence, de nombreuses personnes ont rejoint le mouvement en fin de matinée. 
Selon nos estimations, ils étaient 4000 à venir de tout le département de la Seine-Maritime et de l'Eure mais aussi des Yvelines et du Pas de Calais. 

Un premier départ a eu lieu vers 10 heures place de l'Hôtel de ville. Un second au même endroit vers 14 heures. 

19 interpellations 

Le mouvement s'est déroulé dans le calme ce matin. Les manifestants et la police ont évité l'affrontement. Les gilets jaunes ne se sont pas rendus à la gare où la police était présente. 
Dans la matinée, 4 personnes ont toutefois été interpellées, selon la préfecture. 3 pour détention d'arme : couteau et bâton. La 4ème pour détention de stupéfiant.  Le cortège a été suivi toute la matinée par un hélicoptère.  

Vers midi, des jets de pavés ont entraîné la réplique des forces de l'ordre qui ont tiré des grenades lacrymogènes ainsi que des balles de lanceurs de balles de défense (LBD).  

Au total, ce sont 19 personnes qui ont été interpellées. 18 ont été placées en garde à vue pour violence envers les policiers, incendie, dégradations ou port d'arme. 

4 personnes évacuées 

Quatre personnes ont été évacuées par les secours. Deux ont été incommodées par les gaz lacrymogènes et deux autres blessées par des projectiles. 
L'une d'elle a été blessée à une jambe, par la balle de flash-ball, tirée par un agent des forces de l'ordre.   

Quelques dégâts

Les "gilets jaunes" ont érigé plusieurs barricades au cours de cette journée. Rue Jean Lecanuet ou encore rue Jeanne d'Arc. Des manifestants ont également mis le feu à un distributeur de banque, cassé un abribus et plusieurs vitrines. 
Sur la rive gauche, des poubelles ont été incendiées aux abords du Conseil Départemental de Seine-Maritime et du centre des Impôts. 
 

Des journalistes agressés

Vers midi, la tension était plus palpable en même temps que le cortège grossissait. 
Trois journalistes de BFM TV ont reçu des projectiles avant d'être molestés par plusieurs manifestants, rue Beauvoisine. Les journalistes filmaient la mise en place des premières barricades. Ils ont dû prendre la fuite aidés par des agents de sécurité qui eux aussi ont pris de nombreux coups. 3 plaintes ont été déposées. 

 VIDEO : le reportage de Bérangère Dunglas et Patrice Cornily 
 

Manifestation des gilets jaunes à Rouen


 

Sur le même sujet

Un 5 étoiles à Bayeux, palace de classe mondiale

Les + Lus

Les + Partagés