• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Isoler sa maison, acheter en vrac, fabriquer ses produits : Rouen Métropole incite à changer son mode de vie

Ce logement est entièrement réisolé par l'intérieur de quoi réduire la facture d'énergie de plus de la moitié. / © France 3 Normandie
Ce logement est entièrement réisolé par l'intérieur de quoi réduire la facture d'énergie de plus de la moitié. / © France 3 Normandie

Depuis janvier 2018, Rouen s'est engagé à suivre sa propre Cop 21 pour diminuer les émissions de gaz à effet de serre. Les particuliers sont responsables des 2/3 de ces émissions, de quoi les inciter à revoir leur mode de vie avec à la clef la réduction de leurs factures.

Par Véronique Arnould


Isoler sa maison pour réduire ses factures d'énergie

Le froid arrive, c'est le moment de rallumer son chauffage et de faire ses calculs pour les prochaines factures d'énergie. Pour les réduire, on peut améliorer l'isolation de son logement. Le gouvernement encourage ses travaux de rénovation pour réduire les émissions de gaz à effet de serre issues de nos chauffages. L'ambition est de rénover la moitié des logements en France d'ici 2050 et pour ça des aides sont disponibles, de quoi financer jusqu'à la moitié des travaux selon ses ressources financières.
En Normandie, c'est l'Espace Info Energie qui gère ces aides. A Rouen, 3 conseillers accompagnent les particuliers pour mener leurs travaux dans les meilleures conditions. 
 
Jusqu'à la fin du mois d'octobre, c'est la fête de l'énergie en métropole rouennaise : l'occasion de redonner des conseils en matière d'économie d'énergie. Et pour ça, Rouen a ouvert un lieu dédié à ces échanges de bonnes pratiques, L'Atelier de la COP 21, nous avons rencontré une adepte de ces éco-gestes, bons pour le porte- ​​​​​​monnaie et pour l'environnement.
 

Pour limiter le gaspillage

En France, nous jetons 20 kg de denrées alimentaires par personne et par an. Dans la région, des initiatives voient le jour pour limiter ce gâchis.
 

Et le tri ? Comment faire pour l'améliorer ?

En métropole rouennaise, nous jetons en moyenne 45 kilos de déchets recyclables par habitant, une bonne moyenne. Mais 25 ans après sa mise en place, le tri des déchets n'est pas la meilleure solution. La récolte des déchets et son traitement implique un nombre de camions importants sur les routes et nécessite la construction de grosses unités industrielles. Une nouvelle devise se fait entendre : le meilleur déchet reste celui que l'on ne produit pas. Les militants de l'association zéro déchet ouvre la voie et montre comment réduire les emballages.
 

 

Sur le même sujet

Manifestation des agents EDF devant la centrale thermique du Havre

Les + Lus